Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Am Israël Haï
  • Am Israël Haï
  • : Israël, ce pays qui pousse l'individu à la recherche de lui-même. Un voyage de retour vers l'Histoire, vers sa propre Histoire.
  • Contact

Vidéos

  


 
 

 

Recherche

Fréquentation du blog

outils webmaster

 

 

Archives

à voir



Rah'em

Pour ne pas oublier que ce qui se passe à Sderot a commencé par l'évacuation du Goush Katif.


Evacuation de Névé Dékalim en 2005
8 septembre 2007 6 08 /09 /septembre /2007 06:50
 Olivier Rafowicz - Infolive.tv

 Dans la bande de Gaza, les rampes de lancement de missiles Kassam commandées par des chefs du Jihad Islamique et du Hamas constituent une menace stratégique pour la stabilité de la région et sont de ce fait manipulées et activées par Damas. Il y a un an, lors de la guerre du Liban II, la Syrie a fait la guerre à Israël par le biais du Hezbollah.

Aujourd'hui, alors que la région du sud-Liban est sous le contrôle de la FINUL, la Syrie préfère continuer à faire la guerre à Israël par le biais du Hamas et du Jihad Islamique. Si nous voulions simplifier la situation actuelle dans la région, nous pourrions dire que la Syrie fait la guerre à Israël sans vouloir la faire avec Israël. Etrange raisonnement dans la tête des leaders syriens qui continuent à alimenter en armes et en fonds les organisations islamistes radicales qui siègent toutes, sans aucune exception, à Damas.

Ce n'est un secret pour personne : dernièrement, le président iranien et d'autres hauts fonctionnaires se sont rendus à Damas pour coordonner les actions militaires des groupes islamistes contre Israël. Du côté israélien, la réponse aux tirs incessants de missiles Kassam est problématique parce qu'elle obligerait quelque part l’Etat hébreu à punir les populations civiles et innocentes -comme d'ailleurs l'est la population civile israélienne-, en opérant militairement dans la bande de Gaza.

Il est possible, nous n'avons actuellement aucune information officielle du côté israélien que le gouvernement ait décidé, malgré une tension sérieuse depuis maintenant plusieurs mois avec la Syrie, de lancer un avertissement dont l'envergure est difficile à mesurer, mais qui obligerait les Syriens à expliquer aux caméras et journalistes internationaux qu'ils ont dû tirer vers des avions israéliens qui avaient enfreint l'espace aérien souverain syrien, à la frontière turco syrienne.

 La Syrie doit prendre conscience que les missiles Kassam sur Sdérot, la non libération des soldats israéliens kidnappés par le Hamas ou le Hezbollah, sont le résultat d'une politique extrêmement dangereuse de la part de Damas et de son gouvernement.

Nous l'avons dit un peu plus haut, la Syrie fait la guerre à Israël, mais ne fait pas la guerre avec Israël. Israël ne désire la guerre avec personne pour l'instant, mais comme le dit le vieil adage français, qui espérons-le est également connu en langue arabe et entendu au palais présidentiel de Bashar el-Assad, «un homme averti en vaut deux ».

Aujourd'hui, d'une certaine manière qui semble extrêmement intelligente, les Syriens ont reçu un avertissement. 


Ce n'est pas la première fois que la Syrie est victime de sa propre politique. La ville de Sdérot et la région sud-ouest d'Israël sont soumises à un bombardement constant de missiles Kassam qui rend la vie des habitants absolument insupportable.

Partager cet article

Repost 0
Published by Haim - dans Syrie
commenter cet article

commentaires