Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Am Israël Haï
  • Am Israël Haï
  • : Israël, ce pays qui pousse l'individu à la recherche de lui-même. Un voyage de retour vers l'Histoire, vers sa propre Histoire.
  • Contact

Vidéos

  


 
 

 

Recherche

Fréquentation du blog

outils webmaster

 

 

Archives

à voir



Rah'em

Pour ne pas oublier que ce qui se passe à Sderot a commencé par l'évacuation du Goush Katif.


Evacuation de Névé Dékalim en 2005
18 septembre 2007 2 18 /09 /septembre /2007 07:33
PAF 2.0 - Politique arabe de la France

Dans une allocution devant la Commission de la Sécurité de la Knesset, le Général Amos Yadlin, Commandant du Renseignement de Tzahal, a affirmé hier qu’Israël avait retrouvé sa force de persuasion perdue après la guerre de l’été dernier. Yadlin n’a donné aucun détail sur une action israélienne présumée dans le ciel et sur le sol syrien, il y a dix jours. Il n’a pas non plus mentionné une telle action comme étant la cause de la persuasion israélienne, nouvellement retrouvée !

 

Le gouvernement israélien se tait sur cette affaire, et seuls les journaux étrangers, repris par les médias locaux, font preuve d’imagination, ajoutent des détails reçus de sources sûres et bien informées !

En bref un brouillard d’informations noie le poisson dans l’eau : comme si toutes ces informations avaient envoyées d’une façon orchestrée pour justement empêcher toute clarté !

Prof. Zaky Shalom de l’Université Ben-Gourion de Beer-Sheva, a, dans un article dans Ynet, rappelé que l’Iran réagira sans doute à cette présumée attaque israélienne dans le Nord de la Syrie, tout comme les attentats de Buenos Aires après des actions de commandos israéliens sur le territoire libanais, dans les années 90.

Les services spéciaux israéliens et étrangers doivent être conscient d’une telle possibilité, bien plus réaliste qu’une attaque directe sur Israël à partir de la Syrie.

Cette dernière possibilité existe pourtant, et la tension au Nord du pays n’est pas encore retombée. Elle serait une des causes de l’inaction israélienne à Gaza alors que les Palestiniens continuent de tirer des obus de mortiers et des roquettes sur Israël.

La nomination du numéro deux du Parti Travailliste, l’Amiral de Réserve Aylon, au gouvernement semble renforcer l’idée que des temps durs sont à prévoir dans un avenir porche : une attaque concertée sur l’Iran, avec les US et l’Europe, la France compris ?

Cette possibilité n’a même pas été envisagée dans la presse et les médias israéliens qui n’ont vu dans cette nomination qu’un acte de politique intérieure, l’achat d’une des voix qui avaient exigé la démission d’Olmert suite au fiasco de la guerre de l’année dernière.

Partager cet article

Repost 0

commentaires