Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Am Israël Haï
  • Am Israël Haï
  • : Israël, ce pays qui pousse l'individu à la recherche de lui-même. Un voyage de retour vers l'Histoire, vers sa propre Histoire.
  • Contact

Vidéos

  


 
 

 

Recherche

Fréquentation du blog

outils webmaster

 

 

Archives

à voir



Rah'em

Pour ne pas oublier que ce qui se passe à Sderot a commencé par l'évacuation du Goush Katif.


Evacuation de Névé Dékalim en 2005
24 septembre 2007 1 24 /09 /septembre /2007 06:20

Les forces d'élite israéliennes ont saisi du matériel nucléaire nord-coréen lors d'un raid dans une base militaire secrète en Syrie mené avant l'attaque aérienne de l'État hébreu le 6 septembre, affirme dimanche le Sunday Times.

Selon le journal britannique citant des sources bien informées, le matériel, saisi dans un complexe situé près de Deir-Ezzor au nord-est de la Syrie, a été examiné en Israël et provient de Corée du Nord.

Israël surveillait le site syrien depuis des mois selon des sources israéliennes citées par le journal, qui ne donne toutefois pas d'indications sur la date de la mission menée par le commando Sayeret Matkal ni le type de matériel saisi.

Un responsable américain cité sous le couvert de l'anonymat par le Sunday Times ajoute que le gouvernement américain a fourni des preuves d'activités liées au nucléaire avant d'autoriser l'attaque aérienne des avions F-15 de l'armée israélienne.

Le raid du commando israélien a été dirigé directement par Ehud Barak, ancien commandant de cette unité d'élite, qui avait le site syrien en ligne de mire depuis sa prise de fonction au poste de ministre de la Défense le 18 juin, précise le journal.

La Maison-Blanche a réaffirmé vendredi avoir une «vue réaliste» de la Corée du Nord mais s'est refusée à commenter une attaque de l'État hébreu contre une coopération nucléaire entre Damas et Pyonyang, qui mettrait à mal les efforts américains pour le désarmement nucléaire de la Corée du Nord.

Le régime communiste nord-coréen a pour sa part démenti toute collaboration nucléaire avec la Syrie alors qu'Israël a gardé un silence total sur ce raid, dénoncé par Damas.

Les informations sur les événements du 6 septembre restent très fragmentaires et certains médias ont rapporté que les frappes israéliennes ne visaient pas un site dédié au nucléaire, mais à des missiles et qu'Israël avait averti durant l'été le président Bush que les Syriens développaient un site nucléaire avec l'appui de la Corée du Nord.

Partager cet article

Repost 0
Published by Haim - dans Syrie
commenter cet article

commentaires