Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Am Israël Haï
  • Am Israël Haï
  • : Israël, ce pays qui pousse l'individu à la recherche de lui-même. Un voyage de retour vers l'Histoire, vers sa propre Histoire.
  • Contact

Vidéos

  


 
 

 

Recherche

Fréquentation du blog

outils webmaster

 

 

Archives

à voir



Rah'em

Pour ne pas oublier que ce qui se passe à Sderot a commencé par l'évacuation du Goush Katif.


Evacuation de Névé Dékalim en 2005
27 septembre 2007 4 27 /09 /septembre /2007 06:01

« Dans un monde convenable, l’Iran ne pourrait être membre des Nations Unies ». C’est ce qu’affirmera la chef de la diplomatie israélienne, Tzipi Livni, lors de son discours devant la tribune de l’ONU. L’ouverture de la soixante deuxième Assemblée générale des Nations Unies aura lieu à New-York, ce troisième mardi de septembre - comme à l’accoutumée depuis 1945 - avec la présence fortement médiatisée du président iranien, vedette incontestée de ce sommet international.


Lire l’ensemble de la revue de presse de "israelinfos.net"

 

hmedinejad est arrivé lundi à l’université de Columbia où il était invité à donner une conférence devant le corps professoral et quelque six cents étudiants, les premiers à s’y être inscrits. Le président du campus, Lee Bollinger, a apostrophé Mahmoud Ahmadinejad dans son discours d’accueil, à qui il a notamment affirmé : « Vous présentez tous les critères d’un dictateur petit et pervers ». Il a également demandé à l’invité d’expliquer pourquoi son pays condamnait à mort femmes et homosexuels, et qualifié la négation de la Shoah par Téhéran de « propagande ridicule ».

Le président iranien a jugé pour sa part que ces propos étaient un affront à l’intelligence du public présent, et avancé que Bollinger était influencé par les médias et les politiciens américains.

Répondant à la question de savoir si l’Iran aspirait à la destruction d’Israël, Ahmadinejad a déclaré « Nous aimons tout le monde. Nous sommes les amis du peuple juif. Il y a beaucoup d’israélites qui vivent en Iran en toute tranquillité et sécurité ».

L’iranien, dont le discours a été ponctué par un concert de sifflets, et qui s’est copieusement fait huer à plusieurs reprises, a d’autre part formellement nié tout soutien de son pays au terrorisme, « qui en est lui-même une victime ».

A l’extérieur du campus se déroulait d’ailleurs une manifestation organisée par les principales organisations juives des USA , alors qu’au même moment vingt cinq mille personnes protestaient également devant le bâtiment de l’ONU contre la présence d’Ahmadinejad sur le sol américain, les déclarations de Téhéran appelant à « effacer Israël de la carte », et les efforts iraniens en vue de l’obtention de l’arme atomique.

Dans une interview diffusée sur CBS, le président iranien a aussi déclaré que le programme nucléaire de son pays n’avait qu’une finalité civile, et catégoriquement nié à nouveau tout développement militaire. Il a également affirmé qu’aucun conflit n’était envisageable avec les Etats-Unis.

Tzipi Livni a pour sa part certifié que c’était une "flétrissure pour l’ONU que Mahmoud Ahmadinejad puisse se présenter à New York (...). C’est une honte que le monde ne comprenne pas qu’Ahmadinejad utilise les valeurs internationales pour porter atteinte à tous. La communauté internationale ne peut pas tolérer un Iran nucléaire".

De nombreuses interventions de présidents d’états sont d’ailleurs attendues sur la question iranienne, et Nicolas Sarkozy a de son coté appelé la communauté internationale à appliquer des sanctions sévères contre le régime des Ayatollahs, indiquant qu’il avait recommandé aux entreprises françaises de cesser tout investissement et tout échange avec le pays islamique.

Partager cet article

Repost 0
Published by Haim - dans Iran
commenter cet article

commentaires