Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Am Israël Haï
  • Am Israël Haï
  • : Israël, ce pays qui pousse l'individu à la recherche de lui-même. Un voyage de retour vers l'Histoire, vers sa propre Histoire.
  • Contact

Vidéos

  


 
 

 

Recherche

Fréquentation du blog

outils webmaster

 

 

Archives

à voir



Rah'em

Pour ne pas oublier que ce qui se passe à Sderot a commencé par l'évacuation du Goush Katif.


Evacuation de Névé Dékalim en 2005
10 octobre 2007 3 10 /10 /octobre /2007 05:26
Claire Dana Picard - Arouts Sheva
Des enquêteurs se sont présentés ce mardi matin à la résidence du Premier ministre pour entamer leur interrogatoire sur l'implication d'Ehoud Olmert dans l'affaire de la privatisation de la Bank Leumi. Ce dernier est en effet soupçonné d'avoir usé de ses fonctions de ministre des Finances, qu'il occupait à l'époque, pour favoriser les chances de ses proches dans un appel d'offres.
 
 
La radio israélienne Kol Israël a interviewé à cette occasion le trésorier général du ministère des Finances, Yaron Zalikha, qui est plus au moins à l'origine de cette enquête et est à présent sur le point de perdre son poste. N'hésitant pas à mettre les points sur les i, il a notamment déclaré: ''Le Premier ministre Ehoud Olmert a œuvré pour la vente de la bank Leumi à un prix avantageux pour aider ses amis. Si Herzl avait pu savoir comment s'est conduit le chef du gouvernement israélien, il se serait certainement retourné plus d'une fois dans sa tombe''.
 
Zalikha a encore déclaré que si le conseiller juridique du gouvernement ne déposait pas un acte d'accusation contre Olmert, il présenterait pour sa part une requête à la Cour suprême.  
 
Cette affaire n'est pas très ancienne: elle a eu lieu en 2005 lorsqu'Olmert occupait le poste de ministre par intérim des Finances. La police mène en ce moment des investigations pour savoir s'il a agi à l'encontre de la loi en vue d'aider deux de ses amis; Daniel Abrams et Franck Louis, à acquérir à bon prix le contrôle de l'établissement bancaire.
 
Dans son interview, Zalikha a mis en cause également la conseillère juridique du Trésor, Yemima Mazouz, qui n'est autre que la sœur de … Menny Mazouz. Au sujet de cette dernière, Zalikha a déclaré: ''Tout le monde sait que Yemima Mazouz était impliquée dans l'appel d'offres de la banque depuis le début. Je peux affirmer que si elle n'avait pas fait preuve d'autant de faiblesse et si elle n'avait pas fermé les yeux tout au long du processus, Olmert n'aurait certainement pas réussi à arriver si près du but''.
 
Zalikha n'a pas été plus tendre pour le conseiller juridique du gouvernement Menny Mazouz. Il a indiqué: ''J'estime que Mazouz est un homme faible et c'est sans doute pour cette raison qu'il a été nommé à ce poste. C'est pour cela que j'ai hésité à m'adresser à lui quand j'ai eu des soupçons. J'ai préféré me tourner vers le contrôleur de l'Etat Micha Lindenstrauss''.
 
Zalikha a également tenu à dissiper certaines rumeurs en insistant bien sur le fait qu'à aucun moment il n'avait cherché à incriminer tout le monde.  Il a précisé: "Les services de l'Etat, dans leur ensemble, sont propres, honnêtes et intègres et c'est le cas également pour le Trésor. Mes soupçons ne concernent que quelques personnes".
 
Et d'ajouter, amer: ''Si j'avais dirigé les services de la trésorerie générale selon les normes d'Avraham Hirschsohn (ancien ministre des Finances soupçonné de détournements de fonds), de Shoula Zaken ou d'Oved Yehezkel (également impliqués dans des affaires de corruption), j'aurais conservé mon poste indéfiniment comme le fait Shmouel Hollander (commissaire à la fonction publique). On connaît les rapports accablants du contrôleur de l'Etat à son sujet et tout le monde sait de quelle manière il procède''

Partager cet article

Repost 0
Published by Haim - dans Point de vue
commenter cet article

commentaires