Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Am Israël Haï
  • Am Israël Haï
  • : Israël, ce pays qui pousse l'individu à la recherche de lui-même. Un voyage de retour vers l'Histoire, vers sa propre Histoire.
  • Contact

Vidéos

  


 
 

 

Recherche

Fréquentation du blog

outils webmaster

 

 

Archives

à voir



Rah'em

Pour ne pas oublier que ce qui se passe à Sderot a commencé par l'évacuation du Goush Katif.


Evacuation de Névé Dékalim en 2005
31 octobre 2006 2 31 /10 /octobre /2006 09:43
Par Albert Bellaïche pour Guysen Israël News
Qui sont-ils, d’où viennent-ils et que veulent-ils ?
Il apparaît comme indiscutable qu’ils préfèrent la misère à l’opulence, la haine à la fraternité et les conflits à la bonne entente !
Comment alors, objectivement et avec toute la meilleure volonté du monde est-il possible de s’inscrire avec ces gens-là dans un même parcours, dans une même démarche ou dans un même camp ?

Comment est-ce possible en effet de vouloir avec eux collaborer, discuter ou négocier puisque avec arrogance, ostentation et mépris déclarent-ils dans un élan commun qu’il n’est pas et qu’il ne sera jamais question d’accepter la Paix, la cohabitation ni même l’existence de l’Etat D’Israël ?
Autrement dit ce qu’ils veulent c’est la guerre ad vitam aeternam avec Israël jusqu’à temps qu’ils en obtiennent capitulation, reddition ou éradication!

Qui sont-ils et que veulent-ils ?
Ils sont arabes, Musulmans ou Islamistes ou peut-être tout cela en même temps et ne veulent à aucun prix reconnaître l’existence de l’Etat Hébreu !
Ils se disent Palestiniens alors qu’historiquement ils ne l’ont jamais été, ils revendiquent la Terre Sainte alors qu’elle ne leur a jamais appartenu, ils veulent reconquérir Jérusalem, comme l’affirment les chrétiens évangéliques, alors qu’ils y sont attachés que par des mythes anagogiques qui ne leur octroient ni droit ni prérogative.
Voilà les véritables enjeux d’un conflit qui s’éternise et dont la solution, lorsqu’elle est proche, trouve sur son chemin ceux qui mettent tout en œuvre pour la conduire à l’échec !
Ce sont ceux-là mêmes qui veulent - à coup de bombes et de peuplement - islamiser « l’Occident mécréant » et soumettre le judaïsme à leur croyance coranique.

Récemment encore le président iranien Ahmadinejad – dont l’arrogance n’a ni limites ni contours- et qui se veut de plus en plus provocant et agressif puisque convaincu qu’il est de la passivité internationale et partant de son immunité Onusienne, ne vient-il pas de déclarer sa volonté de faire rayer Israël de la carte et détruire le sionisme, jouant avec adresse des divergences qui existent entre les grandes puissances ?
Il est vrai que la position des Russes et des Chinois qui ne sont pas favorables pour le moment à des sanctions contre l’Iran, n’est pas faite pour faire avancer les affaires.
A cet égard le Président iranien vient de dire que « l’Iran apportera toute réponse adéquate à toutes mesures et sanctions du Conseil de Sécurité de l’ONU. »

Et c’est ainsi que ce dernier qui n’en finit pas de se réunir et de se concerter pour adopter une motion qui ne vient pas, affiche un comportement mou et indolent, dont les ondes nocives activent des supputations négatives à consonances multiples.
Propagande pour propagande autant dire que celle citée plus haut, s’avère efficace et efficiente puisqu’elle se répand sur la terre comme la peste au 17 ième siècle.
En voici, en voilà des déclarations qui -semble t-il -n’émeuvent plus grand monde au sein des nations désunies quant à la suite à donner à toutes ces affaires du Proche Orient.

De leur côté le Hamas et le Hezbollah tiennent à peu près le même langage à la différence que n’ayant pas le pouvoir ni les moyens du dictateur iranien, ils comptent sur son appui matériel, moral et financier pour narguer le monde libre et tourner en dérision ses lois démocratiques.

A ce rythme-là et dans cette situation que peut faire Israël puisque la Paix lui semble désormais impossible ? .
Accepter ce recul de quarante ans en arrière au temps où dans les pays arabo-musulmans, le seul énoncé du mot ISRAEL était interdit et même passible de sanctions ?
Changer de Premier ministre, de chef d’état major, de politique ou préparer perpétuellement la guerre comme les circonstances l’exigent indiscutablement ?
Les alternatives improbables se multiplient au fur et à mesure que les Bassar el Assad pour la Syrie, Hassan Narsallah pour le Hezbollah et Ismaël Haniyeh pour le Hamas, vitupèrent et ressassent leur volonté d’aller jusqu’au bout de leur pensée : Détruire Israël ou le chasser de ses terres !
Alors, s’il faut faire la Paix, avec qui ?
Avec le Liban ou avec le Hezbollah ? Avec le Fatah ou avec le Hamas ?
Comment ?
Par la force ou par la diplomatie, par la négociation ou unilatéralement ?
Un véritable sac de noeuds où il faudra aller chercher celui qui ne serait pas gordien.

Et même si Mahmoud Abbas, Mohamed VI ou Hosni Moubarak ne se situent pas sur cette ligne radicale, pourquoi n’ont-ils jamais - avec de leurs frères «modérés »- désavoué officiellement les extrémistes qui, jusqu’à preuve du contraire, sont désormais aux manettes tant au Liban qu’à Gaza ?
La démocratie, la vraie, l’unique, la seule n’est-elle pas à ce prix ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Haim - dans Articles
commenter cet article

commentaires