Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Am Israël Haï
  • Am Israël Haï
  • : Israël, ce pays qui pousse l'individu à la recherche de lui-même. Un voyage de retour vers l'Histoire, vers sa propre Histoire.
  • Contact

Vidéos

  


 
 

 

Recherche

Fréquentation du blog

outils webmaster

 

 

Archives

à voir



Rah'em

Pour ne pas oublier que ce qui se passe à Sderot a commencé par l'évacuation du Goush Katif.


Evacuation de Névé Dékalim en 2005
27 novembre 2006 1 27 /11 /novembre /2006 06:06

lefigaro.fr (Avec AFP). Publié le 26 novembre 2006  

 

Un cessez-le-feu, conclu samedi soir par Mahmoud Abbas et le premier ministre israélien Ehoud Olmert, est entré en vigueur dimanche, incitant le premier ministre israélien à évoquer la perspective de négociations pour relancer le processus de paix. Mais un groupe palestinien a d’ores et déjà rejeté la trêve.  

 

Israël et l'Autorité palestinienne œuvrent dimanche à préserver un fragile cessez-le-feu conclu la veille mais d’ores et déjà violé par deux groupes armés, qui ont tiré des roquettes contre l'Etat hébreu, peu après le retrait de son armée de la bande de Gaza. "Il faut faire preuve de patience pour donner une chance au cessez-le-feu", a déclaré le premier ministre israélien Ehoud Olmert. "Il y a des violations du cessez-le-feu, mais j'ai donné ordre à l'armée de ne pas réagir, de faire preuve de retenue", a-t-il ajouté, soulignant qu'il avait pris en compte "la possibilité que le cessez-le-feu ne soit pas complètement appliqué".  

 

Ehoud Olmert s'exprimait peu après que les branches armées du Jihad islamique et du Hamas eurent tiré au moins huit roquettes à partir du nord la bande de Gaza contre Israël, une heure après l'entrée en vigueur officielle du cessez-le-feu. Un peu plus tard, l'Armée de l'Islam, un des trois groupes palestiniens ayant revendiqué l'enlèvement d'un soldat israélien en juin, a rejeté le cessez-le-feu. ''Nous mettons en garde quiconque nous empêche de combattre les juifs", écrit ce groupe quasiment inconnu dans un message diffusé sur Internet. "Celui qui a décidé cette trêve n'a pas le droit de l'imposer aux autres", conclut le groupe dont la phraséologie et l'objectif s'apparentent à ceux d'Al-Qaïda. 

 

L'armée israélienne a retiré toutes ses troupes  

 

Conformément à l'accord conclu samedi soir entre les groupes palestiniens d'une part, et Mahmoud Abbas et Ehoud Olmert d'autre part, l'armée israélienne a retiré toutes ses troupes de la bande de Gaza où elle effectue, depuis le 28 juin, des opérations meurtrières pour tenter de faire cesser les tirs. Plus de 400 Palestiniens sont morts depuis cette date alors que 10 Israéliens ont été tués par les chutes de milliers de roquettes tirées depuis le début de la seconde Intifada en septembre 2000.  

 

Pour tenter de préserver la trêve, Mahmoud Abbas a condamné les "violations" du cessez-le-feu et a ordonné le déploiement de "centaines de membres de la Sécurité nationale" dans le nord de la bande de Gaza. Le premier ministre palestinien, Ismaïl Haniyeh, s'est de son côté entretenu avec les chefs des mouvements palestiniens. "Il a eu une réaffirmation du respect de l'accord qui est lié à la poursuite de l'arrêt de l'agression israélienne contre le peuple palestinien", a-t-il assuré.  

 

Olmert optimiste sur la reprise de négociations de paix  

 

Malgré les bonnes volontés des deux parties, Israël a brandi la menace d'une reprise des opérations "si Mahmoud Abbas et les mouvements palestiniens signataires de l'accord sur le cessez-le-feu ne sont pas capables d'imposer son application".  

 

Ehoud Olmert s'est par ailleurs montré optimiste sur la reprise de négociations de paix avec Mahmoud Abbas. "Tous ces éléments pourraient en fin de compte nous amener à l'ouverture de négociations directes et sincères entre nous et l'Autorité palestinienne, entre moi-même et Mahmoud Abbas, afin de parvenir à un accord", a-t-il assuré. 

 

Commentaire :

Les Palestiniens crient "grâce" : Ils ont besoin de se refaire une santé, et de temps pour mettre au point leur "roquettes artisanales" à longue portée (20 km avec Ashdod en ligne de mire depuis Gaza)
Mais les différentes factions palestiniennes pensent aussi qu'il est astucieux de prétendre qu'elles ne sont pas d'accord avec tel terme de la "Tah'dia" (trêve) et qu'elles ne sont pas liées par elle.

Ainsi de l'OLPM, à l'AP, puis au Hamas, puis au jihad islamique, en passant les brigades des Martyrs de ceci puis de cela, ils auront toujours sous le coude une  dénomination qui leur permettra, croient-ils de jouer à leurs jeux mortifères, en trompant notamment l'UE qui ne demande que cela, car elle est prête à sacrifier Israël sur l'autel du business.

Jusqu'au jour, pas très lointain, peut-on espérer, où le sort de l'Iran nucléaire sera réglé au plan international, et où le pétrole reviendra dans des zones de prix acceptables.
Ce jour là, le monde libre perdra beaucoup d'intérêt dans son surinvestissement médiatique dans la région, et il sera temps pour ces éternels irresponsables palestiniens de rentrer dans les rangs, ou dans l'oubli.

Cependant , la lutte idéologique de l'islam radical risque fort de s'alimenter encore longtemps à ce combustible palestinolâtre. Il nous reste à le démystifier.

Donc "Wait and See" comme disent les Anglais  : il serait étonnant qu'il s'agisse d'une divine surprise, mais laissons sa chance à la paix, en gardant l'arme au pied, et les yeux et les oreilles aux aguets.

Simon P.

Partager cet article

Repost 0
Published by Haim - dans Articles
commenter cet article

commentaires