Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Am Israël Haï
  • Am Israël Haï
  • : Israël, ce pays qui pousse l'individu à la recherche de lui-même. Un voyage de retour vers l'Histoire, vers sa propre Histoire.
  • Contact

Vidéos

  


 
 

 

Recherche

Fréquentation du blog

outils webmaster

 

 

Archives

à voir



Rah'em

Pour ne pas oublier que ce qui se passe à Sderot a commencé par l'évacuation du Goush Katif.


Evacuation de Névé Dékalim en 2005
13 décembre 2006 3 13 /12 /décembre /2006 06:00
Ambassade d’Israël en France, service Information

Israël condamne avec force l’initiative éhontée prise par le gouvernement iranien de convoquer une « conférence » sur le déni de la Shoah. La Shoah a déjà été ridiculisée par l’Iran lors de son « concours de caricatures sur la Shoah » et par son Président Ahmadinejad qui appelle, sans relâche, à la destruction d’Israël.

En convoquant toute la lie des négationnistes et des révisionnistes, le Président iranien entend donner un vernis de légitimité à sa théorie selon laquelle « la Shoah est un mythe ». Ce faisant, il foule aux pieds le génocide le plus extrême de l’histoire de l’humanité, et par conséquent la notion même d’universalité des droits humains, notion développée par la communauté internationale après – et à cause de - la Shoah.

Comme le déclarait la ministre israélienne des Affaires étrangères Tsipi Livni : « La mémoire de l’Holocauste est essentielle pour la communauté internationale tout entière, et non seulement pour Israël et le peuple juif. En déniant la Shoah, le Président d’Iran cherche à donner une légitimité à son intention déclarée de détruire Israël et de répandre sa doctrine extrémiste, à l’encontre des valeurs du monde libre. Le monde doit s’unir autour d’une parole claire et d’actions pour que les mots « Plus jamais ça ! » aient un sens ».

En Janvier 2005, lors de la commémoration du 60ème anniversaire de la libération d’Auschwitz, Kofi Annan rappelait que « l’ONU ne doit jamais oublier qu’elle a été créée en réponse au mal du nazisme et que les horreurs de l’Holocauste ont contribué à définir sa mission. (…) Nous devons être attentifs à toute résurgence de l’antisémitisme et être prêts à agir contre les nouvelles formes [d’antisémitisme] qui apparaissent aujourd’hui ». Nous sommes aujourd’hui au temps de l’action.

Ce n’est pas pour rien que Mahmoud Ahmadinejad réaffirme sans cesse que « le mythe de l’Holocauste » a été « utilisé par les Européens pour créer un Etat juif au coeur du monde islamique ». Car il faut bien relier cette entreprise négationniste à son souhait de « rayer Israël de la carte ».

L’ancien Président Rafsandjani (1989-1997) – soi-disant modéré – assénait en 2001, à l’université de Téhéran : « L’utilisation de l’arme atomique contre Israël détruira tout ce qui se trouve sur son sol, alors qu’elle [une riposte nucléaire israélienne] ne ferait qu’endommager le monde islamique ».

Ahmadinejad ne dit pas autre chose, et tout en niant la Shoah, il prépare le génocide d’un Etat membre de l’ONU. Une telle position contredit non seulement la Convention sur la Prévention et la Punition du Crime de Génocide adoptée par l’Assemblée Générale de l’ONU le 8 décembre 1948, mais met également en danger la civilisation tout entière.

Lire le dossier : « L’Iran et Israël (et l’Occident) »
Lire la traduction intégrale du discours d’Ahmadinejad lors de la conférence en Iran : « Le monde sans sionisme » (26 octobre 2005)

Partager cet article

Repost 0
Published by Haim - dans Iran
commenter cet article

commentaires