Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Am Israël Haï
  • Am Israël Haï
  • : Israël, ce pays qui pousse l'individu à la recherche de lui-même. Un voyage de retour vers l'Histoire, vers sa propre Histoire.
  • Contact

Vidéos

  


 
 

 

Recherche

Fréquentation du blog

outils webmaster

 

 

Archives

à voir



Rah'em

Pour ne pas oublier que ce qui se passe à Sderot a commencé par l'évacuation du Goush Katif.


Evacuation de Névé Dékalim en 2005
20 décembre 2006 3 20 /12 /décembre /2006 06:34

Dans un communiqué, Rudy Salles, le Député (UDF) des Alpes Maritimes et Président du Groupe d’Amitié Parlementaire France Israël à l’Assemblée Nationale, demande à la France de prendre des mesures significatives afin d’exprimer la condamnation sans réserve de la part de notre pays suite à la tenue d’une « conférence » révisionniste à Téhéran et des propos réitérés du Président Iranien demandant la disparition de l’Etat d’Israël.

Il demande en substance que l’Ambassadeur de France à Téhéran soit immédiatement rappelé et que l’Ambassadeur d’Iran à Paris soit convoqué par le pouvoir exécutif. En effet, pour Rudy Salles la négation de la Shoah est insupportable et ne peut en aucun cas apparaître comme une simple péripétie de plus dans les gesticulations permanentes du Président Iranien.

D’autre part, la demande récurrente de la disparition de l’Etat d’Israël constitue non seulement un danger pour ce pays mais aussi un danger pour l’équilibre de l’ensemble du Monde. Rudy Salles demande donc que la France, porte cette affaire devant le Conseil de Sécurité des Nations Unies afin que des sanctions contre l’Iran soient envisagées sans tarder.

Rudy Salles réclame des sanctions de l’ONU à l’encontre de l’Iran.

Rudy Salles demande dans un communiqué que la France rappelle son ambassadeur à Téhéran suite à la conférence sur l’holocauste qui s’est tenue en Iran et qui a donné la parole à des révisionnistes. Président du groupe d’amitié France-Israël à l’Assemblée nationale, le député UDF demande également que la France saisisse le Conseil de sécurité de l’ONU afin d’étudier des sanctions contre l’Iran qui lance des appels « récurrents à la disparition de l’Etat d’Israël ». (15/12/06).

Questions d’actualité au gouvernement (Sénat)

Le groupe UC-UDF s’inquiète de la situation politique en Iran.

Le groupe UC-UDF condamne les thèses négationnistes exprimées lors de la conférence de Téhéran. Muguette Dini a demandé en particulier si le gouvernement allait réagir aux propos tenus par le français Robert Faurisson. La sénatrice UDF a également demandé quelle sera l’attitude de la France concernant le risque de prolifération nucléaire dans la région. (15/12/06)

D
ans sa réponse, Henri CUQ, ministre délégué aux relations avec le Parlement, a annoncé que le gouvernement étudiait toutes les voies de droit permettant de poursuivre M. Faurisson pour ses propos relatifs à l’holocauste .

S’agissant du dossier nucléaire iranien, le gouvernement souhaite amener l’Iran à se conformer à ses engagements dans le cadre du traité de non prolifération et aux demandes du conseil de sécurité de l’ONU. La France, conjointement à l’Allemagne et à la GB, élabore une nouvelle version du projet de résolution du Conseil de sécurité qui
-  prévoit des sanctions contre les activités nucléaires les plus sensibles et contre son programme de missile,
-  suggère que ceux-ci ne bénéficient d’aucun soutien extérieur,
-  renforce l’autorité de l’AIEA dans son travail de vérification.

Partager cet article

Repost 0
Published by Haim - dans Iran
commenter cet article

commentaires