Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Am Israël Haï
  • Am Israël Haï
  • : Israël, ce pays qui pousse l'individu à la recherche de lui-même. Un voyage de retour vers l'Histoire, vers sa propre Histoire.
  • Contact

Vidéos

  


 
 

 

Recherche

Fréquentation du blog

outils webmaster

 

 

Archives

à voir



Rah'em

Pour ne pas oublier que ce qui se passe à Sderot a commencé par l'évacuation du Goush Katif.


Evacuation de Névé Dékalim en 2005
24 décembre 2006 7 24 /12 /décembre /2006 06:45

Yael Ancri

 

terroristes.jpgDans la nuit de jeudi à vendredi, les violents affrontements inter palestiniens ont repris dans les rues de Gaza. Des proches du chef de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas (Abou Mazen), ont exprimé leur colère envers le Hamas. Ils ont accusé l’organisation terroriste d’imiter les actions du Hezbollah. Selon eux, le point commun entre le Hamas et l’organisation terroriste chiite libanaise réside dans la tentative des terroristes du Hamas de provoquer une crise dans les territoires sous contrôle de l’AP. Leur but étant d’obtenir l’intervention d’une tierce partie arabe, qui liera les mains du chef de l’AP, limitant sa liberté d’action politique.

Un des conseillers du chef de l’AP, qui a souhaité conserver l’anonymat, a commenté la situation selon le point de vue du Fatah. Pour lui, les membres du Hamas sont persuadés que l’implication des pays arabes pourrait permettre à leur organisation de gagner du temps et de montrer qu’Abou Mazen est incapable de s’entendre avec le Hamas.

Les proches d’Abou Mazen ont souligné le fait que ce dernier était décidé à tenir des élections anticipées à la présidence et aux législatives, comme il l’a annoncé la semaine dernière. Selon eux, la seule façon pour le Hamas d’empêcher l’avancement des élections est d’obtenir la formation d’un ‘‘gouvernement’’ d’union nationale, dont la plateforme comprendra la reconnaissance de tous les accords passés entre l’OLP et Israël.

Dans les violents affrontements qui ont eu lieu pendant la nuit, au moins un Palestinien a été tué et plusieurs terroristes du Hamas ont été enlevés. Les échanges de tirs ont rapidement interrompu le fragile cessez-le-feu entre les deux organisations terroristes. Cette trêve n’a pas tenu plus de deux jours.

Des combats ont fait rage autour de la maison du responsable palestinien des Affaires étrangères, Mahmoud A-Zahar, et du bureau du chef de l’AP, qui ne se trouvait pas sur les lieux au moment de l’attaque. Au moins un Palestinien a été tué, d’après des témoins oculaires présents lors des échanges de tirs. Par ailleurs, deux terroristes du Hamas, dont un haut représentant de l’organisation, ont été enlevés. Un passant a également été très grièvement blessé.

C’est la troisième fois que la trêve entre les factions terroristes de la bande de Gaza a été violées par ces dernières.

Partager cet article

Repost 0
Published by Haim - dans Articles
commenter cet article

commentaires