Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Am Israël Haï
  • Am Israël Haï
  • : Israël, ce pays qui pousse l'individu à la recherche de lui-même. Un voyage de retour vers l'Histoire, vers sa propre Histoire.
  • Contact

Vidéos

  


 
 

 

Recherche

Fréquentation du blog

outils webmaster

 

 

Archives

à voir



Rah'em

Pour ne pas oublier que ce qui se passe à Sderot a commencé par l'évacuation du Goush Katif.


Evacuation de Névé Dékalim en 2005
24 décembre 2006 7 24 /12 /décembre /2006 06:35

Montréal
Le ministre canadien des Affaires étrangères Peter MacKay

Le ministre canadien des Affaires étrangères Peter MacKay a exprimé samedi son appui «sans réserve» à la résolution sanctionnant l'Iran, tout en appelant Téhéran à reprendre les négociations sur ses activités nucléaires.

«Le Canada appuie sans réserve la résolution adoptée aujourd'hui par le Conseil de sécurité des Nations unies», a affirmé M. MacKay dans un communiqué. Il a ajouté qu'Ottawa engageait «l'Iran à se conformer intégralement aux mesures définies dans la résolution 1737 et à reprendre les négociations en vue d'un règlement global à long terme conciliant les droits et les obligations de l'Iran en vertu du Traité de non-prolifération. Ce n'est qu'en coopérant entièrement que l'Iran parviendra à hausser la confiance au sujet du caractère pacifique de son programme nucléaire», a-t-il dit.

Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté samedi, au bout de deux mois de négociations acharnées entre Occidentaux d'une côté, Russes et Chinois de l'autre, une résolution sanctionnant l'Iran pour son refus de suspendre ses activités nucléaires sensibles.


Adoptée à l'unanimité, la résolution 1737 impose à l'Iran des sanctions économiques et commerciales dans des domaines soigneusement délimités: enrichissement d'uranium, retraitement, projets liés aux réacteurs à eau lourde et développement des missiles balistiques.

«Nous rappelons à l'Iran que l'offre de mesures incitatives qui lui a été faite en juin par le haut représentant de l'Union européenne au nom de l'Allemagne, de la Chine, des États-Unis, de la France, du Royaume-Uni et de la Russie est toujours sur la table et constitue une excellente base pour la négociation d'un règlement pacifique», a indiqué le chef de la diplomatie canadienne.

Partager cet article

Repost 0
Published by Haim - dans Iran
commenter cet article

commentaires