Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Am Israël Haï
  • Am Israël Haï
  • : Israël, ce pays qui pousse l'individu à la recherche de lui-même. Un voyage de retour vers l'Histoire, vers sa propre Histoire.
  • Contact

Vidéos

  


 
 

 

Recherche

Fréquentation du blog

outils webmaster

 

 

Archives

à voir



Rah'em

Pour ne pas oublier que ce qui se passe à Sderot a commencé par l'évacuation du Goush Katif.


Evacuation de Névé Dékalim en 2005
27 décembre 2006 3 27 /12 /décembre /2006 06:27

Maison-Blanche
La Maison-Blanche

La Maison-Blanche a lancé une enquête sur les activités des ressortissants iraniens arrêtés ces derniers jours par l'armée américaine en Irak.

« Nous soupçonnons que cela valide nos affirmations d'implication iranienne en Irak, mais nous voulons finir notre enquête concernant les Iraniens détenus avant de qualifier leurs activités », a précisé un porte-parole de la Maison-Blanche.

Plusieurs Iraniens ont été interpellés ces derniers jours par les soldats américains. Au moins quatre, dont des hauts responsables militaires, sont toujours détenus par l'armée américaine. Ils ont été appréhendés lors d'une série de raids effectués la semaine dernière.

« Deux diplomates de l'ambassade d'Iran à Bagdad avaient l'immunité diplomatique et ont été remis au gouvernement irakien, qui les a remis à leur gouvernement. Nous continuons à examiner avec le gouvernement irakien le cas des détenus restant », a dit le porte-parole.

Plusieurs de ces arrestations ont eu lieu au quartier général du Conseil suprême pour la révolution islamique en Irak (CSRII), parti proche de Téhéran. Ils sont soupçonnés d'avoir préparé des attaques en Irak, selon ce que rapporte le quotidien New York Times, qui cite des sources irakiennes et américaines.

Baghdad outrée

Jalal Talabani
Le président Jalal Talabani

Les président irakien Jalal Talabani a exprimé son mécontentement concernant ces arrestations, affirmant que deux Iraniens se trouvaient en Irak « dans le cadre de la coopération sécuritaire entre les deux pays ».

De son côté, le ministère iranien des Affaires étrangères a condamné ces arrestations « illégales » et « incompatibles avec les règles internationales. »

L'administration américaine accuse les autorités iraniennes de soutenir les violences en Irak. Le gouvernement irakien, dominé par une coalition de partis chiites, veut pour sa part améliorer ses relations avec son voisin.

Partager cet article

Repost 0
Published by Haim - dans Iran
commenter cet article

commentaires