Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Am Israël Haï
  • Am Israël Haï
  • : Israël, ce pays qui pousse l'individu à la recherche de lui-même. Un voyage de retour vers l'Histoire, vers sa propre Histoire.
  • Contact

Vidéos

  


 
 

 

Recherche

Fréquentation du blog

outils webmaster

 

 

Archives

à voir



Rah'em

Pour ne pas oublier que ce qui se passe à Sderot a commencé par l'évacuation du Goush Katif.


Evacuation de Névé Dékalim en 2005
28 décembre 2006 4 28 /12 /décembre /2006 06:28

  

 

   
 
 A LA UNE

 
Israël en guerre
 
 
L’année 2006 a été marquée par l’ouverture de deux fronts, l’un face au Hamas dans la Bande de Gaza, l’autre en été au Liban face à la milice chiite Hezbollah.
 
Le 25 juin, un commando armé palestinien attaque un poste militaire à Kerem Shalom tuant deux soldats et enlevant le caporal Gilad Shalit. Le gouvernement lance une opération militaire baptisée « Pluies d’été » et affirme son refus de négocier avec les terroristes.
Le 29 juin, l’armée israélienne arrête en Judée-Samarie 64 élus du Hamas dont huit ministres qui sont déférés devant la justice israélienne pour complicité d’actes terroristes.
Le 12 juillet une attaque du Hezbollah à la frontière libanaise ouvre un nouveau front.
Huit soldats sont tués et deux autres pris en otage par la milice chiite dans cette opération. Israël impose un blocus général sur le Liban dans le cadre de son offensive contre le Hezbollah, pendant que la milice chiite tire des roquettes sur les localités du nord d’Israël. Après avoir bombardé l'aéroport de Beyrouth, l'armée israélienne bloque les ports du pays et bombarde le Liban sud, les quartiers chiites de Beyrouth et la ville de Baalbek.
Le Hezbollah tire plusieurs roquettes sur la ville de Haïfa, à plus de 30 kilomètres de la frontière, tuant huit civils. L'aviation bombarde toute la nuit les quartiers sud de Beyrouth et appelle la population libanaise à quitter le sud du pays.
Les opérations militaires se poursuivent dans la Bande de Gaza ainsi que les tirs de Kassam vers le Néguev et Ashkelon au sud du pays.
Tsahal mobilise plus de 1.500 réservistes et déclenche une opération terrestre au Liban.
Des milliers d’habitants du nord sont évacués au centre du pays, notamment dans le village de vacances construit par le milliardaire d’origine russe, Arcady Gaydamak.
La secrétaire d’état américaine Condoleezza Rice en visite en Israël appelle à un cessez le feu immédiat mais le Premier ministre Ehud Olmert exige la présence d’une force internationale armée sur la frontière et le retour des soldats kidnappés pour mettre fin à l’offensive israélienne.
Pendant ce temps, les soldats de Tsahal prennent le contrôle de plusieurs places fortes du Hezbollah au Liban sud notamment Bint Jbeil et Maroun A-Ras.
Le Hezbollah de son côté poursuit ses tirs de roquettes touchant pour la première fois la ville d’Afula à 50km de la frontière.
Le 30 juillet, un raid aérien meurtrier de Tsahal sur la localité libanaise de Cana qui fait 23 morts, provoque une condamnation de la communauté internationale et un appel à la fin des hostilités, appel rejeté par les deux parties.
Israël mobilise encore des soldats et intensifie ses opérations terrestres, tandis que le Hezbollah continue de tirer des roquettes, parfois plus de 200 par jour, qui font des morts et des blessés.
Un raid d’une unité d’élite à Baalbek permet à Israël de kidnapper cinq membres du Hezbollah.
Une salve de roquettes sur Kfar Giladi tue 12 soldats réservistes. Quelques jours plus tard, alors que les tentatives de mettre fin au conflit se poursuivent, 19 soldats sont tués durant une opération destinée à bloquer le Hezbollah au nord du fleuve Litani.
Le 11 août le conseil de sécurité de l’ONU vote à l’unanimité une résolution appelant à la cessation des combats et autorisant le déploiement d’une force militaire internationale chargée d’assurer la le maintien de la paix le long de la frontière libano-israélienne.
Le Liban et Israël acceptent le cessez le feu et lundi 14 août à 8h les tirs cessent après 34 jours de guerre.
Le conflit a fait 1 110 morts côté libanais, en majorité des civils, et Israël affirme avoir tué 530 combattants du Hezbollah. La milice chiite ne reconnaît que 80 morts dans ses rangs.
Côté israélien, 157 personnes ont été tuées, dont 40 civils, victimes des roquettes du Hezbollah qui ont fait également 3.183 blessés.
Cette guerre a coûté 5 milliards de dollars à Israël selon Stanley Fisher, le gouverneur de la banque d’Israël.

Dès la fin des hostilités, des réservistes et des familles de soldats tués au front entament des manifestations pour réclamer la démission du Premier ministre, du ministre de la Défense et du chef d’état major. Ils reprochent notamment aux trois hommes d’avoir mis fin à la guerre sans que ses buts aient été atteints, notamment la libération des soldats enlevés par le Hezbollah.
La force internationale de la FINUL ainsi que les soldats de l’armée libanaise se déploient le long de la frontière.
Israël exige de la communauté internationale qu’elle fasse pression pour libérer les soldats otages de la milice chiite et continue ses survols du territoire libanais malgré la condamnation des Nations Unies qui y voient une violation du cessez le feu.
Le gouvernement refuse la mise en place d’une commission d’enquête étatique et nomme le juge à la retraite Shlomo Winograd pour diriger une commission d’enquête gouvernementale, décision vivement critiquée par l’opposition.
Le commandant de la région Nord, le général Oudi Adam présente sa démission ainsi que plusieurs officiers supérieurs mais le Premier ministre refuse de limoger le chef d’état major, Dan Haloutz qu’il assure de toute sa confiance.

  Sécurité

 
Principaux attentats :
 
5 février: Une femme est tuée et cinq personnes blessées par un palestinien qui les poignarde dans un taxi collectif
1er mars : Un homme est tué par des tirs près d’une station d’essence à Migdalim en Samarie
30 mars: Quatre personnes sont tuées dans un attentat suicide dans une voiture à la sortie de Kedoumim
17 avril : 11 personnes sont tuées et 60 blessées dans un attentat suicide à l’entrée d’un restaurant de Tel-Aviv
25 juin : Un adolescent de Itamar est kidnappé puis assassiné par des terroristes
17 juillet : Un soldat est tué dans une attaque palestinienne à Shekhem (Naplouse)
27 juillet : Un médecin de l’implantation de Yakir est kidnappé puis tué par des terroristes
10 août : Un touriste italien est poignardé à Jérusalem près des murailles de la vieille ville
19 août : Un soldat est tué par des tirs sur une position de Tsahal dans la vallée du Jourdain
12 septembre : un réserviste de Tsahal est tué par des tirs près du barrage de Kissoufim, à la frontière avec la Bande de Gaza

14 mars :Tsahal effectue une opération militaire à Jéricho pour arrêter les assassins de l’ancien ministre du Tourisme Rehavam Zeevi qui étaient dans la prison de la ville mais devaient être libérés par décision de la justice palestinienne.

26 novembre : Les factions armées palestiniennes de la Bande de Gaza annoncent une trêve acceptée par Israël. Depuis le début de l’année, plus d’un millier de roquettes ont été tirées vers le Néguev, tuant deux personnes à Sderot et faisant de nombreux blessés. En dépit du cessez-le-feu, les attaques contre l’ouest du Néguev se poursuivent à une moyenne de deux tirs de roquettes par jour.

  
  Diplomatie

 
Le Costa Rica et le Salvador, les deux seuls pays à avoir une ambassade à Jérusalem ont quitté la capitale pour rejoindre les autres représentations diplomatiques étrangères à Tel-Aviv
 

Ils étaient en Israël :
 
Condoleezza Rice, Kofi Anan, Tony Blair, Angela Merkel, Ahmed Necdet Sezer (président turc), J.Koizumi (PM japonais) le révérend Jesse Jackson, Lech Kaczynski (président polonais)…
Français : Philippe Douste-Blazy, Laurent Fabius, Jack Lang, Edouard Balladur, Alain Juppé, Christian Estrosi, Francoise de Panafieu, Ségolène Royal.
 
Le Premier ministre Ehud Olmert s’est rendu cette année à Londres, Washington, Paris, Amman, Moscou, Berlin, Rome et au Vatican. Il a rencontré le président de l’Autorité Palestinienne, Mahmoud Abbas en juin à Aqaba et le 23 décembre à Jérusalem.
 
L’ambassadeur de France en Israël, Gérard Araud a été remplacé par Jean Michel Casa
 
 
Salaï Meridor, ancien président de l’Agence juive a été nommé ambassadeur à Washington

  
  Politique


4 janvier : Ehud Olmert vice-Premier ministre et ministre des Finances prend l’intérim à la tête du gouvernement israélien pour remplacer Ariel Sharon, victime d’un accident vasculaire cérébral.
 

28 mars : Le parti Kadima créé par Ariel Sharon et dirigé par Ehud Olmert remporte les élections législatives avec 29 sièges et forme le nouveau gouvernement avec le parti Travailliste, Shass et le parti Guil.
 
4 mai : le 31e gouvernement de l’Etat d’Israël est officiellement investi. Premier ministre : Ehud Olmert (Kadima), ministre des Affaires Etrangères : Tsipi Livni (Kadima), ministre des Finances : Avraham Hirschsohn (Kadima), ministre de la Défense : Amir Peretz (Travailliste).
 
Dalia Itsik (Kadima) est la première femme nommée présidente de la Knesset.
 
30 octobre : Israel Beitenou rejoint le gouvernement. Son leader Avigdor Lieberman est nommé ministre chargé des Affaires Stratégiques. Le travailliste Ofir Pinès-Paz démissionne du gouvernement pour protester contre la décision de sa formationi d’accepter le parti nationaliste dans la coalition.
 
Ils ont quitté la scène politique :
 
Ariel Sharon (dans le coma depuis janvier), le parti Shinouï (divisé en deux formations qui n’obtiennent que quinze mille voix), Nathan Sharansky (se retire de la Knesset)
 
Nouvelles têtes :
 
41 nouveaux députés dont la journaliste Shely Yehimovitch (Travailliste), les anciens chefs du Shin Bet, Ami Ayalon (Travailliste) et Avi Dichter (Kadima), sept parlementaires du parti Guil (Retraités) et neuf du parti Israël Beitenou (sur 11)

  
  Economie


Acquisition record : Le financier américain Warren Buffet achète 80% des parts de Iscar pour 4 milliards de dollars. C’est la transaction la plus importante jamais réalisée pour une entreprise israélienne, hors high-tech.
 

Technologie de pointe : Près de 60 entreprises de high-tech rachetées par des acquéreurs étrangers pour une somme totale dépassant les 9 milliards de dollars. Les start-up représentent un tiers de ces acquisitions. La plus grosse transaction aura été réalisée par le groupe Hewlett-Packard qui a racheté la firme Mercury pour 4,5 milliards de dollars.
 
Loi sur le crédit bancaire : les Israéliens champions du découvert bancaire ne sont plus autorisés à dépasser la ligne de crédit qu’ils négocient avec leur banque.
 
Bilan économique : en dépit de la guerre du Liban, les résultats de l’économie israélienne sont les meilleurs jamais enregistrés. Au cours du premier semestre elle a atteint une croissance de 6% qui devrait se stabiliser à 4,5% après le recul causé par le conflit en juillet-août.
 
Chute du dollar : profitant du recul général de la devise américaine, la monnaie israélienne a retrouvé en l’espace de onze mois la parité qu’elle avait face au billet vert il y a cinq ans.

  
  Justice


Ils ont été condamnés par la justice:
 

Omri Sharon (ex député Likoud, corruption), Naomi Blumenthal (ex députée Likoud, corruption), Yehiel Hazan (ex député Likoud, fraude), Michaël Gorolovsky (ex député Likoud, fraude)

Procès en cours :
 
Tsahi Hanegbi (député Kadima, nominations illégales), Haïm Ramon (député Kadima, ancien ministre de la Justice, harcèlement sexuel), Shlomo Benizri (député Shass, corruption), Avraham Burg (ancien député Travailliste, fraude)

Enquêtes en cours :
 
Le président de l’Etat, Moshé Katsav est soupçonné de viol et de harcèlement sexuel
Le Premier ministre Ehud Olmert est soupçonné de pots de vin, de corruption et de délit d’initiés
Le milliardaire d’origine russe Arcady Gaydamak est entendu par la police pour blanchiment d’argent et le ministre de l’Agriculture Shalom Simhon, pour des pots de vin

Arrêts importants de la Cour Suprême :
 
21 novembre : la Haute Cour de Justice reconnaît la validité des mariages de couples homosexuels célébrés à l’étranger qui devront désormais être enregistrés par l’état-civil.
 
14 décembre : Autorisation sous conditions des opérations d’élimination ciblées de terroristes par les forces de sécurité. Indemnisation des civils palestiniens victimes d’opérations de Tsahal.

La juge Dorit Beinish remplace Aaron Barak à la présidence de la Cour suprême, devenant la première femme à occuper ce poste

Faits divers : Après deux semaines de cavale, la police capture le 8 décembre le violeur en série Beny Sela condamné à 35 ans de détention pour agressions sexuelles et dont l’évasion avait semé la panique dans la population, qui avait accusé les forces de l’ordre de négligence.

Yigal Amir, assassin d’Itzhak Rabin, a reçu l’autorisation par la justice de procréer.

  
  Territoires palestiniens


25 janvier : Les islamistes du Hamas remportent les élections législatives palestiniennes (74 sièges contre 55 au Fatah) et forment le gouvernement dirigé par Ismaïl Hanyeh. Israël annonce qu’il boycotte le nouveau gouvernement, suivi par les puissances du Quartet (hors Russie) qui exigent que le Hamas reconnaisse l’Etat d’Israël, renonce au terrorisme et respecte tous les accords conclus entre Israël et l’OLP, les conditions préalables à sa reconnaissance comme interlocuteur légitime.
Ismaïl Hanyeh entreprend une tournée des capitales musulmanes pour obtenir des fonds et contourner le blocus économique international.
Des luttes internes au sein de l’Autorité palestinienne conduisent à des négociations sur la formation d’un gouvernement d’union nationale entre le Fatah et le Hamas qui n’ont toujours pas abouti. La tension politique entraîne des affrontements armés entre les différentes factions palestiniennes qui font des morts et des blessés dans la Bande de Gaza.

  
  Société


 Pauvreté : La fracture sociale reste le problème numéro un d’Israël, que le gouvernement ne parvient toujours pas à résoudre en dépit du redressement spectaculaire de l’économie. Selon le rapport publié par l’Institut des Assurances Nationales, le nombre des Israéliens vivant sous le seuil de pauvreté est en hausse constante. Le dernier rapport en date qui se fonde sur les chiffres recensés pour l’année 2005, fait état de plus d’un million six cent mille Israéliens - soit près d’un quart de la population - ne disposant pas d’un niveau de ressources leur permettant de subvenir à leurs besoins de base. De plus, un enfant sur trois vit aujourd’hui en Israël sous le seuil de pauvreté. Le phénomène nouveau de cette précarité sociale est qu’elle ne touche plus seulement les chômeurs, mais aussi une partie de la population active. Beaucoup d’Israéliens s’émeuvent de ce que des associations et des initiatives privées aient pris le relais de l’Etat dans le soutien aux populations défavorisées.

Gay Pride : Le défilé de la communauté homosexuelle et lesbienne prévu à Jérusalem et qui avait alimenté la polémique durant plusieurs mois a finalement été remplacé le 10 novembre dernier par un rassemblement à caractère privé sur le campus Guivat Ram de l’Université hébraïque. Un compromis qui avait désamorcé les menaces de manifestations et d’actes de violence des milieux juifs orthodoxes, mais aussi les risques de tensions avec les musulmans et les chrétiens de la capitale israélienne, qui protestaient contre le caractère inutilement provocateur d’un tel événement dans une ville comme Jérusalem, dont la qualité spirituelle s’impose à des degrés divers pour les fidèles des trois religions.

 
  Culture - People


Ils se sont produits en Israël :
 

Vedettes étrangères : Roger Waters (ex Pink Floyd), 50 Cent, Victoria Abril, Ziggy Marley, Black Eye Peas, Sting, Ron Carter.
 
Les français : Gad Elmaleh, Michel Jonasz, Enrico Macias, Raphael, Keren Ann, Georges Moustaki, Michel Legrand, Gilbert Montagné, Philippe Genty.  L’actrice Fanny Ardant est venue tourner un film en Israël.

Ils nous ont rendu visite:
 
Cinéma : Debra Winger, Julie Depardieu, Sharon Stone, Uma Thurman, Will Smith, Jim Carey, Claude Brasseur, Jacques Audiard, Roman Polanski, Jeff Goldblum, Luc Besson, Alexandre Arcady
 
Autres personnalités : Le Dalaï Lama, Plantu, Vaclav Havel, Samuel Eto’o, Elie Wiesel, Pr.Stephen Hawking.

 
  Sport


Tennis :
 

Shahar Peer se classe dans les 20 premières mondiales
Le double Andy Ram et Yoni Erlikh huitièmes mondiaux, participent au Masters. Andy Ram remporte le double mixte de Wimbledon avec une partenaire russe, première victoire israélienne dans un tournoi du Grand Chelem

Football :
 
Le footballeur ghanéen John Pensil, qui évoluait à Ashdod déploie un drapeau israélien durant la rencontre entre le Ghana et la République Tchèque pendant le Mondial.
 
L’équipe juniors se qualifie pour la première fois de son histoire pour le championnat d’Europe espoirs de 2007 en battant la France aux barrages
 
Maccabi Haïfa et Hapoel Tel-Aviv se qualifient pour le second tour de la coupe de l’UEFA

Basket-ball :
 
Maccabi Tel-Aviv perd la finale de l’Euroligue face à CSKA Moscou 73 à 69

Divers :
 
Alex Averbukh conserve son titre de champion d’Europe de saut à la perche
La nageuse israélienne Ania Gostomelsky remporte la médaille de bronze en dos crawlé (50 mètres) aux championnats d‘Europe de natation.

 
  Aliya


Israël a accueilli en 2006 près de 20.000 nouveaux immigrants dont 7.000 de l’ex URSS et entre 2.500 et 3.000 en provenance de France. (Les chiffres précis seront connus début janvier 2007)
 

640 personnes de France immigrent le même jour en Israël et sont accueillies à l’aéroport Ben Gourion par le Premier ministre Ehud Olmert, alors que la guerre au Liban et les tirs de roquettes sur le nord et le sud d’Israël se poursuivent.
 
218 membres de la tribu des Bné Menashé venus d’Inde font leur Aliya après avoir été convertis dans leur pays par des émissaires du rabbinat israélien.

 
  Nécrologie


Ils nous ont quittés :
 

Rav Kadouri, rabbin kabbaliste, 102 ans
Shoshana Damari, chanteuse, 83 ans
Pr Youval Neeman, ancien ministre et scientifique, 81 ans
Rav Moshé Halbertstam, rabbin de la Eda Haredit de Jérusalem, 74 ans
Rav Moshé Shmouel Shapira, directeur spirituel de la Yeshiva de Beer Yaakov, 89 ans
Yossi Banaï, acteur et chanteur, 74 ans
Itshak Ben Aaron, ancien député et syndicaliste, 99 ans
Tzvi Zimmerman, ancien député, 91 ans
Michaël Caspi, juriste, ancien avocat de Ben Gourion, 92 ans
Rav Gad Navon, ancien aumônier général de Tsahal, 86 ans
Marianne Picard, historienne et éducatrice, 77 ans
Samekh Yshar, écrivain, 89 ans
Max Warshawski, ancien grand rabbin de Strasbourg, 81 ans
Moshé Sasson, ancien diplomate, 81 ans
Shlomo Gravetz, directeur du département des implantations de l’Agence juive, 61 ans
Rav Eliezer Yehouda Waldenberg, Prix d’Israël en littérature toranique, 90 ans.
Pnina Salzman, pianiste israélienne, Prix d'Israël 2006 de musique, 84 ans
Uri Dan, journaliste et écrivain, 71 ans

 
  Divers


2 février : La destruction par l’armée de huit maisons construites sans autorisation à Amona, une implantation proche de Ofra en Samarie provoque des affrontements violents entre forces de l’ordre et manifestants, qui font 300 blessés dont 250 civils.

28 août : La télévision libanaise diffuse des images inédites du navigateur Ron Arad montrant le soldat israélien enlevé au Liban en 1982, parler en hébreu et en anglais.

20 septembre : Les dépouilles des enfants de Théodore Herzl qui étaient enterrés à Bordeaux sont transférées en Israël, pour des obsèques au Mont Herzl aux côtés de leur père, respectant ainsi le testament de ce dernier.

 
   

Partager cet article

Repost 0
Published by Haim - dans Articles
commenter cet article

commentaires