Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Am Israël Haï
  • Am Israël Haï
  • : Israël, ce pays qui pousse l'individu à la recherche de lui-même. Un voyage de retour vers l'Histoire, vers sa propre Histoire.
  • Contact

Vidéos

  


 
 

 

Recherche

Fréquentation du blog

outils webmaster

 

 

Archives

à voir



Rah'em

Pour ne pas oublier que ce qui se passe à Sderot a commencé par l'évacuation du Goush Katif.


Evacuation de Névé Dékalim en 2005
22 février 2007 4 22 /02 /février /2007 06:40

 

Media-Ratings a, depuis son lancement, recommandé de nombreux livres.

Aujourd’hui, Media-Ratings vous invite à ne manquer, sous aucun prétexte, le numéro 4 de la revue Controverses consacré aux Alterjuifs, publiée aux éditions de l’Eclat.

Le néologisme « alterjuifs » est fondé sur le même modèle que celui des altermondialistes. Au départ, ces derniers étaient des antimondialistes. Par une pirouette sémantique et marketing, les partisans de José Bové sont passés de « l’anti » à « l’alter », l’autre étant par essence plus positif que celui qui s’oppose.

La même manipulation a été effectuée par ceux qui sont décrits dans la revue Controverses.

On y trouvera l’analyse des discours trompeurs de certaines personnalités qui occupent l’espace médiatique français. On notera qu’ils sont souvent invités dans les médias pour tenir le rôle du juif de circonstance afin de conforter les prises de position de la diplomatie et des medias français, notamment dans les émissions de Daniel Schneidermann, Serge Moati, Edwy Plenel ou Jean-Pierre Elkabbach et dans des journaux tels que Marianne, le Nouvel Observateur, Le Monde ou Libération.

On pourrait penser que les alterjuifs sont un problème pour les seuls juifs de France ou d’ailleurs. Ce serait méconnaître le poids que cette mouvance a acquis dans les médias français. Ils sont devenus incontournables et irriguent la France de leur idéologie qui l’a conduite dans l’impasse dans laquelle elle se trouve.

Cette revue est essentielle pour comprendre l’un des maux dont souffre la France de ce début de 21ème siècle.

Voici les titres de certains chapitres de la revue Controverses :

- « La haine de soi juive et la quête de la normalité »

- « Théo Klein ou l’apothéose de la raison borgne »

- « Edgar Morin : le penseur de la « complexité » en flagrant délit de simplisme »

- « Rony Brauman et la ferveur idéologique »

- « Jean Daniel ou le « malgré nous » du judaïsme »

- « Michel Warshawski : s’identifier à l’ennemi d’Israël »

- « Gisèle Halimi : la révolte et la plainte »

- « Esther Benbassa : hasard et nécessité médiatique »

- « Guy Sorman et le souhait d’un « monde sans Juifs » »

- « Brève histoire de la faillite des intellectuels juifs modernes »

- « De l’idéologie anti-diasporique à l’antisémitisme juif »

Si nous devions avoir une seule critique à formuler, ce serait de regretter certains oublis car de nombreuses autres personnes auraient mérité d’y trouver leur place, même si leur influence est mineure.

Bien évidemment, vous pouvez compter sur les médias français pour ne pas donner à cet ouvrage la large publicité qu’il mérite.

Raison de plus pour l’acheter et l’offrir autour de vous.

Pour trouver la librairie où vous pourrez trouver Controverses, cliquez ici.

Si vous ne le trouvez pas en librairie, vous pouvez demander de l’aide auprès de l’éditeur : infos@lyber-eclat.net ou au 01 45 77 04 04.

Partager cet article

Repost 0
Published by Haim - dans Articles
commenter cet article

commentaires