Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Am Israël Haï
  • Am Israël Haï
  • : Israël, ce pays qui pousse l'individu à la recherche de lui-même. Un voyage de retour vers l'Histoire, vers sa propre Histoire.
  • Contact

Vidéos

  


 
 

 

Recherche

Fréquentation du blog

outils webmaster

 

 

Archives

à voir



Rah'em

Pour ne pas oublier que ce qui se passe à Sderot a commencé par l'évacuation du Goush Katif.


Evacuation de Névé Dékalim en 2005
11 mars 2007 7 11 /03 /mars /2007 07:00

L'Institut de recherche des medias du Moyen-Orient

Le directeur général d'Al-Arabiya : Pourquoi les extrémistes islamistes qui s'élèvent contre l'Occident tiennent-ils tant à y vivre?

Dans un article du quotidien londonien Al-Sharq Al-Awsat, le directeur d'Al-Arabiya TV, Abd Al-Rahman Al-Rashid, critique l'hypocrisie des islamistes qui vivent et agissent en Occident. Alors que ces extrémistes prônent la haine de l'Occident et de la culture occidentale, ils défendent en parallèle leur droit à résider en Occident, note Rashid. (1) Extraits :

"Ils veulent tous (vivre) en Occident"

"Le dénominateur commun entre Abou Qatada, (2) actuellement en état d'arrestation en Grande-Bretagne, Ossama Nasser, enlevé à Rome, (3) et Omar Bakri, qui s'est enfui de Londres, (4) est qu'ils veulent tous vivre en Occident, plutôt que dans les pays islamiques d'où ils viennent. Abou Qatada préfère se trouver en état d'arrestation en Grande-Bretagne que d'être déporté en Jordanie. L'imam italien Abou Omar Ossama Al-Masri, enlevé par la CIA (et emmené) en Egypte, demande pour sa part de retourner à Milan, la capitale de la mode, et a même entamé des poursuites pour obtenir des dédommagements. Quant au plus célèbre des trois, (Omar) Bakri, il est arrivé à l'aéroport à toute vitesse et a sauté dans le premier avion pour le Liban quand le gouvernement (britannique) a décidé de mesures punitives contre les incitateurs à la violence. (Mais) à présent, après avoir passé quelque temps dans son pays natal, il supplie qu'on le laisse retourner à Londres, malgré toutes les décisions (du gouvernement britannique), et malgré tout ce qu'il a dit contre eux.

Comment se fait-il que les extrémistes fondamentalistes qui incitent à la haine contre l'Occident et sa culture soient les premiers à lui tomber dans les bras et à se battre (pour le droit) de vivre là-bas ? Souffrent-ils d'un dédoublement de la personnalité, une personnalité adoptant une idéologie de haine et l'autre cherchant à profiter des principes de la vie en Occident ? Nous n'avons jamais entendu parler d'(extrémistes) souhaitant immigrer en Somalie ou au Pakistan, ou (retourner) dans leurs pays d'origine. (Cela) malgré tous les sermons et les écrits sur le devoir religieux et l'amour de la patrie, (et bien qu') ils qualifient les autres d' 'infidèles', au point d'appeler parfois au combat contre (ces infidèles)."

"(Les extrémistes) profitent autant qu'ils le peuvent du régime qu'ils méprisent"

Qu'est-ce qui pousse Omar Bakri, qui profite de la liberté en Grande-Bretagne, à prôner la haine (contre la Grande-Bretagne), à combattre sa culture et proférer des obscénités selon lesquelles la (Grande-Bretagne) serait un cabinet où il vivrait pour déféquer ? Se peut-il qu'il souhaite retourner en Grande-Bretagne après tout ce qu'il a dit et fait ?

Quant à Abou Qatada, il préfère rester en prison que de retourner chez lui en Jordanie, exactement comme (Ossama Nasser), l'imam de Milan, qui proteste contre le fait d'avoir été emmené et emprisonné en Egypte. Il ne se contente pas de protester contre son enlèvement ; il a aussi décidé d'intenter des poursuites pour 20 millions d'Euros de dédommagements (…)

Il est évident que tous les trois profitent des (gouvernements) qu'ils méprisent : ils veulent l'aide financière, la sécurité, la prédominance de la loi, la justice et la liberté d'expression qu'offrent ces gouvernements. N'est-ce pas là le sommet de l'hypocrisie ? Quand ils prononcent des sermons, ne trompent-ils pas profondément leurs disciples – (vu le fossé qui existe) entre ce qu'ils disent et ce qu'ils font ?

Ce sont ces prôneurs de haine fanatiques d'Occident qui montent les musulmans d'Orient contre les pays occidentaux… - ces pays qui les ont accueillis, qui leur ont accordé la protection et un toit, et qui dans de nombreux cas ont également financé l'éducation de leurs enfants, y compris les études de langue arabe et les études islamiques. Il est également scandaleux de voir des écrivains dénoncer les actions des gouvernements (occidentaux) qui souhaitent se débarrasser des extrémistes en les renvoyant dans leurs pays islamiques.

Au lieu d'exiger des (pays) arabes qu'ils corrigent leurs insuffisances en matière de législation et de sécurité, ils demandent aux pays (occidentaux) qui ont rejeté ces extrémistes de les épargner et de tolérer les dégâts idéologiques qu'ils infligent à leurs sociétés."


(1) Al-Sharq Al-Awsat (Londres), le 1er mars 2007
(2) Abou Qarada est le surnom d'Omar Mahmoud ibn Omar, un Palestinien né en Jordanie actuellement en état d'arrestation en Grande-Bretagne car soupçonné d'appartenir à Al-Qaïda. La Jordanie envisage de l'extrader.
(3) Ossama Nasser, surnommé Abou Omar Ossama Al-Masri, était l'imam de la mosquée de Milan. En 2003, il a été enlevé par la CIA et emmené au Caire, où il a été emprisonné pendant plusieurs années, jusqu'à sa récente libération.
(4) Omar Bakri, originaire de Syrie, a été à la tête de l'organisation islamiste Al-Muhajiroun, basée en Grande-Bretagne, interdite par les lois anti-terroristes. Bakri a quitté la Grande-Bretagne et réside actuellement à Beyrouth.

Partager cet article

Repost 0
Published by Haim - dans Jihad
commenter cet article

commentaires