Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Am Israël Haï
  • Am Israël Haï
  • : Israël, ce pays qui pousse l'individu à la recherche de lui-même. Un voyage de retour vers l'Histoire, vers sa propre Histoire.
  • Contact

Vidéos

  


 
 

 

Recherche

Fréquentation du blog

outils webmaster

 

 

Archives

à voir



Rah'em

Pour ne pas oublier que ce qui se passe à Sderot a commencé par l'évacuation du Goush Katif.


Evacuation de Névé Dékalim en 2005
11 mars 2007 7 11 /03 /mars /2007 07:17

Thomas L. Friedman - The New-York Times

Le 20 février, l’agence Associated Press a annoncé qu’en Afghanistan, un kamikaze déguisé en personnel médical s'est fait sauter à proximité « d’un groupe d'environ 150 personnes qui s'étaient rassemblées pour la cérémonie d’inauguration d’une salle d’urgences dans le principal hôpital public de la ville de Khost ». Quelques jours plus tard, dans une université de Bagdad, une femme kamikaze sunnite s'est faite exploser au milieu d’étudiants qui allaient passer des examens, tuant 40 d’entre eux.

Il faut faire une pause un instant et se rendre compte à quel point tout cela est pathologique. Il faut prendre encore un moment pour écouter le silence. L'équipe de Bush est muette. Elle ne dit rien, parce qu'elle n’a plus d’autorité morale. Personne ne l'écouterait. M. Bush est en train de perdre une guerre de propagande, contre des gens qui font exploser des services d’urgence médicale. Les Européens sont muets, aveuglés par l’absurdité qui impute exclusivement la responsabilité de la situation à George Bush et à Tony Blair.

Mais pire encore, les Musulmans, ceux dont le destin est anéanti, sont également muets. Aucune opération « sursaut » ne pourra être couronné de succès en Irak s’il n’y a pas « un sursaut moral », une stratégie de mise en échec du nihilisme qui soit en mesure d’ôter toute légitimité aux attentats-suicide. Les contraintes les plus importantes sont culturelles, sociales et religieuses. Elles tiennent le haut du pavé, et aujourd'hui, la société arabo-musulmane est majoritairement silencieuse. Les meilleurs sont indifférents ou terrorisés ; les plus mauvais se réjouissent en douce de voir des Sunnites tuer des Chiites.

Dans le monde arabe, personne « n'a le courage de dire que ce arrive en Irak est condamnable, que tuer des écoliers est condamnable » dit Mamoun Fandy, le directeur du département Moyen-Orient à l’Institut International d’Études Stratégiques. « Les gens pensent que d’une façon ou d'une autre, il est justifié de tuer des Irakiens parce qu’on l’imputera aux Américains. De la sorte, les Arabes sapent les plans américains en Irak en s’entretuant."

Le monde est préoccupé par l'uranium hautement enrichi, mais "le vrai danger est l'Islam hautement enrichi," ajoute M. Fandy. C'est-à-dire "hautement enrichi en sunnisme" et "hautement enrichi en chiisme". Il sape l'État musulman, comme le Hezbollah essaye de le faire au Liban, les Frères musulmans en Égypte, et Al Qaïda partout.

Le résultat selon M. Fandy, c’est qu’il n’y a aujourd’hui aucune source d’autorité arabo-musulmane légitime, présentable, acceptable, aucune référence « à laquelle les gens puissent confier leur destinée ». Dans cet océan de confusion, les kamikaze ne sont pas condamnés mais subtilement célébrés.

Les médias nationalistes arabes comme Al Jazeera « disent pratiquement ‘bravo’ à Ben Laden et à ses partisans » explique M. Fandy. « Le message envoyé à Ben Laden, c’est : ‘ce que vous faites à l’Occident, c’est ce que nous voudrions faire nous-mêmes mais que nous ne pouvons pas faire’. C'est ce message caché que l'Occident ignore. Si une très forte pression n’est pas exercée sur les Musulmans partout dans le monde, pour qu’ils lancent des contre-fatwas et réduisent ces gens au statut de parias, il n’y aura que des résultats infimes dans le combat contre le terrorisme ».

« Aujourd'hui, le champ de bataille dans le monde arabe, ce n'est pas la Palestine, ni le Liban, mais les salles de classe et les salles de rédaction," conclut M. Fandy. C'est là que se trouvent « les programmeurs du logiciel » qui crée les images symboliques et le discours qui glorifient les kamikazes et donnent une légitimité à leurs agissements abjects.

Seuls, d’autres programmeurs arabo-musulmans peuvent les mettre en échec. De temps en temps, une voix respectable s’élève, qui vous donne la fugace lueur d'espoir que d'autres voix vont se faire entendre à leur tour. Le site Internet MEMRI (www.memri.org) qui fait des traductions, vient de mettre en ligne le poème suivant intitulé "Quand," d'un Saoudien nommé Wajeha al-Huwaider, publié par des sites réformistes arabe comme Aafaq : http://www.aafaq.org.

« Quand vous ne pouvez pas trouver le moindre parc dans la ville, mais qu’il y a une mosquée à chaque coin de rue, vous savez que vous êtes dans un pays arabe...

Quand vous voyez que les gens vivent dans le passé avec toutes les tentations de la modernité, ne soyez pas surpris, vous êtes dans un pays arabe...

Quand la religion exerce son contrôle sur la science, vous pouvez être sûr d’être dans un pays arabe...

Quand les religieux sont qualifiés des "savants", ne soyez pas surpris, vous êtes dans un pays arabe...

Quand vous voyez que le souverain est tenu pour un demi-dieu qui ne meurt jamais, qui n’abandonne jamais son pouvoir, quand il n’est permis à personne de le critiquer, ne soyez pas trop bouleversé, vous êtes dans un pays arabe...

Quand vous constatez que la grande majorité du peuple est contre la liberté et se réjouit de l'esclavage, ne soyez pas trop peiné, vous êtes dans un pays arabe...

Quand vous entendez les religieux dire que la démocratie est une hérésie, et vous les voyez se jeter sur toutes les occasions offertes par la démocratie pour s’emparer de positions dominantes, ne soyez pas étonné, vous êtes dans un pays arabe …

Quand vous vous rendez compte que la valeur d’une femme est la moitié de celle d’un homme, et peut-être moins, ne soyez pas surpris, vous êtes dans un pays arabe …

Quand la terre a plus de prix que l’être humain, vous êtes dans un pays arabe …

Quand la peur est présente en permanence au fond des yeux des gens, vous êtes sûr d’être dans un pays arabe... »

Partager cet article

Repost 0
Published by Haim - dans Jihad
commenter cet article

commentaires