Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Am Israël Haï
  • Am Israël Haï
  • : Israël, ce pays qui pousse l'individu à la recherche de lui-même. Un voyage de retour vers l'Histoire, vers sa propre Histoire.
  • Contact

Vidéos

  


 
 

 

Recherche

Fréquentation du blog

outils webmaster

 

 

Archives

à voir



Rah'em

Pour ne pas oublier que ce qui se passe à Sderot a commencé par l'évacuation du Goush Katif.


Evacuation de Névé Dékalim en 2005
23 avril 2007 1 23 /04 /avril /2007 06:00
Raphael Aouate | Arout 7

Comment trouver une alternative à la diplomatie ? Le ministère des Affaires étrangères tente désespérément de véhiculer une meilleure image de notre pays, qui en a bien besoin. Au-delà des scandales politiques, des attentats ou des guerres, une solution relativement inattendue mais particulièrement réjouissante se profile. Explications. 

 

Nous ne resterons pas plus longtemps dans le flou ... artistique.

Le ministère des Affaires étrangères se charge désormais de proposer une initiative originale. Tous les diplomates appelés à représenter l’Etat d’Israël à l’extérieur de nos frontières devront désormais apprendre à « vendre » au monde la culture israélienne, sous toutes ses facettes.

« Israël est perçu dans le monde, principalement à travers le prisme de son antagonisme avec les palestiniens. Sa création artistique est un moyen efficace, idéal pour lutter contre cette image stéréotypée » affirme Nourit Tinri-Modi, directrice de ce département spécial des affaires extérieures.

Au programme de la formation prévue ces prochaines semaines pour les futurs représentants israéliens, une initiation poussée dans les domaines de la chanson, du théâtre, du cinéma, de la cuisine ou des arts plastiques. Dans cette optique, le ministère des Affaires étrangères ne compte pas en rester là puisqu’il a décidé de faire appel à diverses célébrités de notre pays pour dispenser ces leçons particulières de « diplomatie ».

Pour ce qui concerne les secrets de notre cuisine, le célèbre chef Israël Aharoni, pour le sport il est question d’écouter l’écrivain Roni Somek et les athlètes Sami Michaël et Etgar Karat.

Dans le domaine cinématographique, les diplomates pourront écouter la talentueuse actrice Guila Almagor et le spécialiste Nissim Dayan, enseignant du Septième art à l’école Sam Spiegel.

Pour le théâtre, il est question de bénéficier de la présence de Anat Atsmon, comédienne de la pièce « Hi lo aïta kan » (elle n’était pas là) tout comme celle de Ilan Rosenthal, directeur du théâtre Tmouna.

En matière de musique enfin, les grands moyens sont délivrés. Jugez plutôt : le grand virtuose et valeur sure Shlomo Gronich, les étoiles montantes et modernes Mush Ben Ari et Din Din Aviv (que nous apprécions particulièrement) et la voix si angélique de David Deor. Ce dernier a d’ailleurs souhaité la présence de la chanteuse Ninet Taïeb, invitée à présenter une conférence intitulée : « Ninet, la chanteuse et le phénomène ». L’artiste avait été révélée il y quelques années par le biais de l’émission Kohav Nolad, équivalent israélien de la Star Academy, chargée de révéler des talents de la chanson (en principe). En outre, le directeur musical Doubi Lantz proposera un aperçu exhaustif de la musique du monde.

Au ministère des Affaires étrangères, on espère que cette série de conférences culturelles parviendra à mieux armer nos diplomates, afin de montrer au monde extérieur un Israël différent. Tout simplement.

Partager cet article

Repost 0
Published by Haim - dans Articles
commenter cet article

commentaires