Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Am Israël Haï
  • Am Israël Haï
  • : Israël, ce pays qui pousse l'individu à la recherche de lui-même. Un voyage de retour vers l'Histoire, vers sa propre Histoire.
  • Contact

Vidéos

  


 
 

 

Recherche

Fréquentation du blog

outils webmaster

 

 

Archives

à voir



Rah'em

Pour ne pas oublier que ce qui se passe à Sderot a commencé par l'évacuation du Goush Katif.


Evacuation de Névé Dékalim en 2005
27 juin 2007 3 27 /06 /juin /2007 06:39

La voix de Guilad Shalit
Tous les quotidiens : Pour la première fois depuis un an, le Hamas a fait parvenir en Israël une cassette audio sur laquelle il a enregistré un message du caporal Guilad Shalit, qu’il a capturé, il y a un an, jour pour jour. Voici le texte de ce message de Guilad Shalit : "Je suis le soldat Guilad Shalit, prisonnier des brigades d’Azzedine el Kassem. A mes parents, ma sœur et mon frère, à mes amis dans Tzahal, je vous ai languis.

Revue de la presse israélienne du Congrès Juif Européen 

Jérusalem, le 26/6/07                                                                                                      



Les grands titres


1. La voix de Guilad Shalit 

Tous les quotidiens: Pour la première fois depuis  un an, le Hamas a fait parvenir en Israël une cassette audio sur laquelle il a enregistré un message du caporal Guilad Shalit, qu'il a capturé, il y a un an, jour pour jour. Voici le texte de ce message de Guilad Shalit: "Je suis le soldat Guilad Shalit, prisonnier  des brigades d'Azzedine el Kassem. A mes parents, ma sœur et mon frère, à mes amis dans Tzahal, je vous ai languis. J'ai passé une année entière en prison et mon état de santé se dégrade toujours. Je dois être hospitalisé. Je déplore le manque d'intérêt du gouvernement israélien et de Tzahal, pour mon cas. Et je regrette qu'ils n'aient pas donné suite aux exigences des brigades d'Azzedine el Kassem. Il est clair qu'ils doivent répondre à ces requêtes pour que je puisse être libéré. D'autant plus que j'étais soldat en opération militaire lorsque j'ai été capturé et que je ne suis pas un trafiquant de drogue. Comme j'ai des parents, des  milliers de jeunes Palestiniens, ont des pères et des mères et nous devons leur rendre leurs enfants. J'ai grand espoir que mon gouvernement s'intéresse à moi un peu plus et répondra aux exigences des combattants. Le caporal chef Guilad Shalit.


Manchettes, commentaires et sondage

Maariv : "La voix d'un enfant". Le journal tente de déchiffrer le contenu du message et à l'aide d'experts se lance dans certaines déductions sur l'état de santé du soldat et sur l'endroit où il pourrait être détenu. Le Maariv affirme que le Hamas réclame la libération de 1400 prisonniers en trois étapes. Certains de ces prisonniers ont du "sang sur les mains". Une partie de ces prisonniers seraient libérés parallèlement au transfert de Shalit en Egypte.

Yediot Aharonot  : "Rendez-nous Guilad". Ce cri n'est pas celui des parents du soldats qui un an après la capture doivent subir une nouvelle épreuve à travers la diffusion de cette cassette. Cet appel  est lancé par Sima Kadmon, l'éditorialiste du Yediot. Dans un éditorial dont l'intégralité est publié en première page, elle appelle les autorités israéliennes à tout faire pour libérer Guilad Shalit : "Imaginez que ce soit votre enfant qui ait prononcé ces mots après une année de silence. Que seriez-vous  prêts à faire pour conduire à sa libération. La voix de Guilad a prouvé hier l'urgence de conclure un marché avec le Hamas. Nous devons tout faire pour qu'il soit libéré. 

Yediot Aharonot : Nahum Barnéa émet quelques réserves sur le prix à payer en échange de la libération du soldat israélien: "Oui pour payer un prix lourd contre la restitution de Guilad, mais non pour payer n'importe quel prix"! Barnéa estime que la diffusion de cet enregistrement est en fait une excellente nouvelle sur tous les points de vue car elle confirme ce que les parents de Guilad savaient d'autres sources: que Guilad était vivant. 

Haaretz :  Avi Issaharof  écrit: La diffusion par le Hamas de la cassette de Guilad Shalit est destinée à exercer des pressions sur l'opinion publique israélienne afin qu'elle force le gouvernement à assouplir ses positions dans les pourparlers pour la libération du soldat. 

Yediot Aharonot (sondage): 78% des Israéliens considèrent que le gouvernement ne fait pas suffisamment pour libérer Shalit. 61% se disent favorables à la libération d'assassins palestiniens en échange de Guilad. 


2.Le sommet de Sharm-el-Sheik

Tous les quotidiens : Pas de résultats tangibles à l'issue du sommet de Sharm-el-Sheik , à l'exception de l'annonce par le Premier Ministre Ehud Olmert sur une libération prochaine de 250 Palestiniens du Fatah(n'ayant pas de sang sur les mains), dans le cadre d'une série de mesures d'apaisement visant à renforcer le leadership d'Abou Maazen.  Dans son discours, Olmert a déclaré à Abou Maazen:"Nous ne voulons pas vous dominer. Le jour approche où vous vivrez à nos cotés dans un état indépendant. Je sais que le dossier des prisonniers est important pour vous. Et de même que vous avez langui les vôtres, nous languissons les nôtres". Olmert a mentionné la diffusion de la cassette par le Hamas et la qualifié de manipulation émotionnelle de la part du Hamas. Olmert a promis de rencontrer Abou Maazen tous les quinze jours afin "de poser ensemble les bases du futur état palestinien". 

Abou Maazen a déclaré: "L'important pour nous est de créer un état palestinien indépendant: qu'importe de quel manière. L'important est que l'occupation se termine".  

Maariv : Pour le commentateur Jacky Houri, "Abou Maazen a besoin de bien plus que ce que le Premier Ministre Olmert lui a proposé. Il a besoin d'une démonstration de courage israélienne. Il a besoin d'une vaste démarche israélienne qui inclue la fourniture d'armes destinées à juguler la puissance du Hamas. Il a besoin d'une libération massive des prisonniers palestiniens et de permis de travail pour les ouvriers palestiniens en Israël. Ce n'est que comme cela qu'il pourra combattre le Hamas. Sinon il s'éteindra", écrit Houry dans le Maariv. 



D'autres titres en bref  


Maariv : Amy Ayalon a annoncé à Ehud Barak qu'il renonçait au poste de ministre de l'Education que Barak voulait lui proposer. Ayalon avait affirmé à l'actuelle ministre Youli Tamir qu'il n'avait pas l'intention de lui ravir ce poste. 


Yediot Aharonot : Le discours prononcé, il y a 32 ans, par le défunt président de l'état Haïm Hertzog à la tribune des Nations Unies peu après que l'ONU ait voté une résolution assimilant le sionisme au racisme, a été choisi comme l'un des 50 meilleurs discours de tous les temps. Il a été classé dans cette catégorie aux cotés des célèbres discours de Martin Luther King avec son fameux "I have a dream", de Winston Churchill durant la guerre et de John Kennedy qui avait dit: "Ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous mais que ce vous pouvez faire pour votre pays". Au cours de ce discours, prononcé le 10 novembre 1975, Haïm Hertzog qui était ambassadeur d'Israël aux Nations Unies avait condamné la résolution assimilant le sionisme au racisme et d'un geste devenu célèbre avait pris un bout de papier et l'avait déchiré en disant: "Cette résolution ne vaut rien d'autre que cela".  


Jerusalem Post : Une délégation de 80 professionnels et cadres de la communauté juive de France représentant 17 associations communautaires participe actuellement à la Conférence quadriennale des Services Communautaires juifs à travers le monde. Cette délégation a été organisée par le FSJU. 


Maariv : Poursuite de la canicule en Israël. Les températures: 35 degrés à Jérusalem, 44 à Eilat. Cette canicule oblige les Israéliens à se désaltérer. Selon un sondage Il fait toujours très chaud en Israël:La canicule est difficilement supportable, les Israéliens  boivent en moyenne  8 verres d'eau par jour. On boit plus d'eau dans le Sud  d'Israël (Néguev) qu'à Jérusalem et les hommes boivent plus que les femmes. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Haim - dans Articles
commenter cet article

commentaires