Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Am Israël Haï
  • Am Israël Haï
  • : Israël, ce pays qui pousse l'individu à la recherche de lui-même. Un voyage de retour vers l'Histoire, vers sa propre Histoire.
  • Contact

Vidéos

  


 
 

 

Recherche

Fréquentation du blog

outils webmaster

 

 

Archives

à voir



Rah'em

Pour ne pas oublier que ce qui se passe à Sderot a commencé par l'évacuation du Goush Katif.


Evacuation de Névé Dékalim en 2005
27 juin 2007 3 27 /06 /juin /2007 06:50
 

D’après un haut fonctionnaire au ministère des Affaires étrangères, Israël, le Hamas et l’Iran ne sont pas les seuls responsables de la crise dans la Bande de Gaza.
S’exprimant dans un Rebonds de Libération, il affirme que Yasser Arafat, les Etats-Unis et l’Union européenne ont également une part de responsabilité : « Yasser Arafat parce qu’il est le premier responsable de l’effondrement actuel du Fatah.
L’erreur historique du défunt dirigeant palestinien, que nous n’avons pas fini de payer, aura été son incapacité à opérer la mue indispensable qui devait transformer le Fatah de mouvement de libération nationale en véritable parti politique, l’OLP de conglomérat de mouvements de lutte armée en préfiguration d’Etat, et lui-même de chef de clan et perpétuel négociateur en homme d’Etat », explique t-il.
« Les Etats-Unis par leur enfermement dans la logique absurde de la «guerre contre la terreur», qui s’est révélée à l’usage être un piège infernal bloquant toute possibilité de gérer les crises par des moyens politiques » et « L’Union européenne enfin, qui disposait de tous les atouts pour lancer une initiative politique et qui s’est réfugiée dans la frilosité depuis dix-huit mois.
L’UE s’est laissée aller à son défaut coutumier : abandonner le terrain politique et se donner caution par l’activisme humanitaire, dépenser faute de pouvoir ou d’oser agir. »
D’après ce fonctionnaire, qui reste sous le couvert de l’anonymat, L’Union européenne doit instaurer un dialogue avec le Hamas, même « s’il reste un mouvement coupable d’actes d’une barbarie insensée, en Israël hier, à Gaza aujourd’hui ». Dans le cas contraire, on prendrait « le risque d’embrasement général ».
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Haim - dans Hamas - Fatah
commenter cet article

commentaires