Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Am Israël Haï
  • Am Israël Haï
  • : Israël, ce pays qui pousse l'individu à la recherche de lui-même. Un voyage de retour vers l'Histoire, vers sa propre Histoire.
  • Contact

Vidéos

  


 
 

 

Recherche

Fréquentation du blog

outils webmaster

 

 

Archives

à voir



Rah'em

Pour ne pas oublier que ce qui se passe à Sderot a commencé par l'évacuation du Goush Katif.


Evacuation de Névé Dékalim en 2005
29 juin 2007 5 29 /06 /juin /2007 06:58
Mediarabe.info Revues de presse, Al Seyassah (Koweït)

Le quotidien koweïtien « Al Seyassah » croit connaître les raisons de l’échec de la mission du secrétaire général de la Ligue arabe et de sa délégation au Liban, la semaine dernière. Amr Moussa avait pourtant fait part de son optimisme et comptait conclure un accord entre l’opposition et la majorité. Mais, selon le quotidien, « le vice-ministre syrien Farouk Chareh a envoyé un message très ferme et menaçant à l’opposition ».

Dans son message, Chareh aurait affirmé que « toute concession accordée à la majorité ou tout accord politique signé avec elle sans l’aval du président Assad aura des répercussions dramatiques y compris sur l’opposition. Car, en cas d’accord inter-libanais, la Syrie fermera toutes ses frontières et suspendra tous les transferts d’armes et de fonds qui proviennent d’Iran et du Qatar, à l’opposition », ajoute le quotidien.

Selon « Al Seyassah », Chareh aurait textuellement dit aux opposants libanais : « vous devez revenir sur toutes vos promesses faites à Moussa, et nous vous soutiendrons dans la formation d’un gouvernement-bis qui aura notre reconnaissance politique. Nous épuiserons l’armée libanaise en ouvrant plusieurs fronts simultanément à travers nos cellules dormantes au Liban ».

A cet égard, le quotidien affirme que « le général Assef Chawkate a secoué l’opposant Sleiman Frangié, en lui reprochant ses prises de positions peu hostiles aux élections législatives partielles prévues pour remplacer deux députés de la majorité. Chawkate reproche à Frangié d’avoir donné l’impression que l’opposition est divisée à ce sujet ».

Le journal ajoute que « 2500 terroristes de diverses nationalités (jordanienne, saoudienne, syrienne, soudanaise, palestinienne et irakienne) ont été infiltrés au Liban par les Services de Chawkate, ces dernières semaines, après avoir subi des entraînements intensifs dans le camp syrien de Najha.

Le transfert et l’installation de ces terroristes se sont faits sous le contrôle de l’ancien ministre libanais de la Défense, le pro-syrien Abdelrahim Morad auquel échoue la mission de frapper la FINUL dans le Sud. Ces terroristes sont chargés de liquider des responsables de la majorité parlementaire et de l’Alliance du 14 mars, afin de laisser libre champ au président Lahoud de former un deuxième gouvernement ».

Le même quotidien « Al Seyassah » craint par ailleurs des attentats terroristes qui viseraient bientôt l’Egypte. Il croit en effet savoir que « Assef Chawkate a donné ses ordres pour punir l’Egypte. Le chef des renseignements militaires syriens n’a pas pardonné à Hosni Moubarak son hostilité au Hamas palestinien et son opposition au coup d’Etat réalisé à Gaza ».

Partager cet article

Repost 0
Published by Haim - dans Terrorisme
commenter cet article

commentaires