Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Am Israël Haï
  • Am Israël Haï
  • : Israël, ce pays qui pousse l'individu à la recherche de lui-même. Un voyage de retour vers l'Histoire, vers sa propre Histoire.
  • Contact

Vidéos

  


 
 

 

Recherche

Fréquentation du blog

outils webmaster

 

 

Archives

à voir



Rah'em

Pour ne pas oublier que ce qui se passe à Sderot a commencé par l'évacuation du Goush Katif.


Evacuation de Névé Dékalim en 2005
29 juin 2007 5 29 /06 /juin /2007 07:03

Opinion – Olivier Rafowicz

Terrorisme - Opinion – Hamas synonyme de sadisme

La diffusion de l’enregistrement de la voix du soldat Guilad Shalit retenu depuis un an, par les terroristes du Hamas, a montré au monde à qui on avait vraiment à faire. Tout d’abord, à des criminels, à des preneurs d’otages qui dictent un an après l’enlèvement du soldat Guilad Shalit des phrases difficiles à entendre pour un père, pour une mère, en espérant que cet « acte de guerre psychologique » fera avancer leurs intérêts ou leur cause. 

L’autre élément c’est qu’après avoir entendu la voix de Guilad Shalit on a le profond sentiment que ces islamistes sont en fin de compte des sadiques qu’il faut éradiquer. Jusqu’à quand les islamistes d’Irak et de Gaza et de partout continueront à kidnapper et souvent à assassiner devant les caméras de télévision, des gens pris au hasard de l’Histoire, devenant tout à coup des victimes terrifiées, qu’il faut sauver.

En Israël, on parle aujourd’hui de négociations en cours qui pourraient amener à un échange de prisonniers entre Guilad Shalit et des terroristes palestiniens, détenus dans les prisons israéliennes. Un tel échange nous pose un problème. Il est difficile de libérer des hommes qui ont assassiné, commqndité des attentats suicides et de leur redonner le feu vert pour tuer de nouveau en masse. 

Le député du parti religieux, Itzhak Levy, dont la fille a été assassinée à Jérusalem en Novembre 2000, propose un échange de prisonniers à condition que les terroristes palestiniens soient libérés mais expulsés en dehors d’Israël et de la région. Il semble qu’une telle proposition soit logique. D’un côté, elle permet la remise en liberté de prisonniers en échange de la libération de Guilad Shalit, sans pour autant, directement en tous cas, poser un problème à la sécurité d’Israël.

Pour en revenir au Hamas,  il n’est qu’un rassemblement d’excités utilisant le pretexte de l’Islam pour légitimer son défoulement sadique et cruel. Qu’espèrent-t-ils de l’Occident puisque c’est contre celui-ci qu’ils se battent ? La reconnaissance ? Le respect ? La légitimité ? Ils transforment l’Islam en idéologie monstrueuse, cachés derrière leurs cagoules, armés jusqu’aux dents à la manière des bandits les plus cruels des Westerns.

Ils sont à la recherche  d’un honneur qu’ils ne recevront jamais. A la différence de jeunes guerrilleros qui criaient « Venceremos » à l’époque de Che Guevara, qui voulaient jouer à Robin des bois, prendre aux riches pour donner aux pauvres, eux veulent ressembler aux jeunesses hitlériennes endoctrinées et sauvages au nom d’un Cheikh Yassin ou de Nassrallah, d’une idéologie falsifiée de l’Islam et d’une volonté d’anéantir les Juifs d’Israël.

Une telle haine ne peut reposer que sur la jalousie et la frustration. Quand les Juifs n’étaient pas maîtres de la Judée, le pays était désolation et mort. Il semble que leur rêve soit de nouveau la désolation, l’anarchie et la mort. Guilad Shalit doit vite sortir de l’enfer dans lequel il se trouve. Il y aura certainement un échange de prisonniers. Ils crieront « Allah Akbar » et victoire, mais ce sera de très courte durée.

Partager cet article

Repost 0

commentaires