Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Am Israël Haï
  • Am Israël Haï
  • : Israël, ce pays qui pousse l'individu à la recherche de lui-même. Un voyage de retour vers l'Histoire, vers sa propre Histoire.
  • Contact

Vidéos

  


 
 

 

Recherche

Fréquentation du blog

outils webmaster

 

 

Archives

à voir



Rah'em

Pour ne pas oublier que ce qui se passe à Sderot a commencé par l'évacuation du Goush Katif.


Evacuation de Névé Dékalim en 2005
11 juillet 2007 3 11 /07 /juillet /2007 06:59
 

 

« Lors de la conférence interlibanaise, qui se tiendra à Paris du 14 au 16 juillet, le minimum ne serait-il pas que la France demande un signe de vie des deux soldats enlevés par le Hezbollah ? ».
Roger Pinto, président de Siona et du Comité international pour la libération des soldats israéliens détenus en otages, a posé cette question à Bernard Kouchner, le 9 juillet au Quai d’Orsay.
Le ministre des Affaires étrangères, qui recevait les familles de Gilad Shalit, Ehoud Goldwasser et Eldad Regev, a insisté sur l’obligation de la France d’obtenir la libération des trois otages, de faire pression sur le Hezbollah, et d’insister auprès de tous les interlocuteurs possibles pour que les trois soldats soient rendus à leurs familles.
Roger Pinto a organisé la venue à Paris des familles des soldats enlevés en 2006 par le Hamas et le Hezbollah. Outre le ministre des Affaires étrangères, la délégation israélienne a été reçue par le Président de la République et le Maire de Paris. Le CRIF, qui soutient depuis sa fondation l’action de Roger Pinto à la tête du Comité international pour la libération des soldats israéliens détenus en otage, était représenté par son directeur général Haïm Musicant à la réunion au ministère des Affaires étrangères

Partager cet article

Repost 0

commentaires