Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Am Israël Haï
  • Am Israël Haï
  • : Israël, ce pays qui pousse l'individu à la recherche de lui-même. Un voyage de retour vers l'Histoire, vers sa propre Histoire.
  • Contact

Vidéos

  


 
 

 

Recherche

Fréquentation du blog

outils webmaster

 

 

Archives

à voir



Rah'em

Pour ne pas oublier que ce qui se passe à Sderot a commencé par l'évacuation du Goush Katif.


Evacuation de Névé Dékalim en 2005
22 août 2007 3 22 /08 /août /2007 00:47
Ron Breyman - Arouts Sheva 
lundi 20 août 2007 - 13:11

Ceux qui souhaitent anéantir l’Etat d’Israël n’auront pas à faire trop d’efforts, puisque nous nous en chargeons nous-mêmes.


Le ministre israélien de la «Défense», celui-là même qui, il y a sept ans, a provoqué la fuite de Tsahal du Liban et a semé les graines de la deuxième guerre du Liban, celui-là même qui a procuré à Nasrallah le contexte idéal pour son célèbre discours des «toiles d’araignée», a dit un jour que s’il avait été palestinien, il aurait rejoint une organisation terroriste. A l’heure de son retour sur le siège dont il a été honteusement renvoyé lors des élections de 2001, il fait de nouvelles prouesses en montant cette fois l’Armée de Défense d’Israël contre les citoyens israéliens.

Je me suis rappelé les propos de Barak, qui passe pour un génie analytique, et je me suis demandé ce que j'aurais fait si j’avais été palestinien ? A vrai dire, je crois que je n’aurais rien fait du tout.

Si j’avais été palestinien, j’aurais tout simplement attendu les Juifs. Ils se montrent si impatients de vendre leur terre – excusez-moi, je veux dire, donner, abandonner, puisqu’il s’agit d’une «vente» non «rémunérée» - au point qu’ils courent après leur ennemi, en le suppliant, dans l’espoir qu’il accepte de prendre leur patrie.

Dans le passé, Ehoud B. avait proposé à Arafat 95% du cœur de la Terre d’Israël et en échange, il reçut la guerre d’Oslo ; Ehoud O., encouragé par Shimon Pérès, l’architecte de la guerre d’Oslo, propose à présent au négationniste de la Choa Abou Mazen 100% du cœur du pays. Si, à D. ne plaise, Tsippi Livni, qui aspire à remplacer Olmert, finit par obtenir le siège convoité, elle risque semble-t-il, de proposer à l’ennemi 105% du cœur du pays. C’est ce qui sera fait à l’ennemi que le roi des Juifs souhaite honorer !

Dans ce cas, pourquoi se presser ? On peut faire la bise à Ehoud O. à Yériho et à Ismaïl Haniyeh à Gaza, recevoir des armes des Juifs et de l’argent des Européens afin de renforcer les bons terroristes et montrer à Haled Mishal qu’en se servant de manœuvres de «paix», on peut tirer beaucoup plus des Juifs que par la guerre…

En attendant, les mauvais terroristes, leurs frères d’armes, continueront de se fortifier et de s’armer : les Juifs leur fourniront le ciment pour la construction de bunkers grâce auxquels ils verseront le sang des soldats de Tsahal, les Egyptiens pourront continuer de les fournir en armes par des voies terrestres et souterraines et le grand frère de Téhéran pourra continuer de leur verser de l’argent. Israël, qui fut autrefois le symbole de la détermination dans le combat contre le terrorisme, a fini par le soutenir au nom de la «paix» !

De jour en jour, de nouveaux états palestiniens apparaissent dans notre région. L’idéal des «deux états» est dépassé. Aujourd'hui, il y a l’état palestinien des mauvais palestiniens à Gaza et on propose aux bons terroristes un autre état en Judée Samarie - les médias israéliens par exemple, ont oublié que le propriétaire de la Judée et de la Samarie est encore Tsahal après tout, et se comporte comme si le «Président» Abbas était le propriétaire du cœur de notre Terre- et bien sûr, il y a un troisième état palestinien, à l’Est du fleuve de la Jordanie.

Ce qui nous reste à faire afin de réaliser le rêve de la «grande Palestine», c’est de créer un quatrième état palestinien, de la mer à la ligne verte, pour la gloire des Arabes d’Israël.


Si j’étais palestinien, je ne me presserais pas. «Le travail des Justes est fait par les Juifs» Celle qui s’est mobilisée pour faire progresser l’idée d’un état palestinien à l’intérieur de la ligne verte, est notre illustre ministre de «l’Education», qui distribue aux tendres élèves de CE2 en Galilée et dans le Néguev (le ministre qui faisait de grands discours à propos du développement de ces régions les a abandonnées pour la résidence présidentielle) un manuel qui inclue les données prescrites par l’ennemi. Comment pourrons-nous nous plaindre de l’incitation à la violence dont les manuels de l’Autorité terroriste palestinienne sont truffés ? Leur version hébraïque, qui vient de sortir, dessine les contours d’un Etat d’Israël suicidaire !

Si j’étais palestinien, je ne presserais pas. En attendant, les Juifs se tuent les uns les autres sur les routes et dans les rues, tuent et assassinent, violent et volent ici et là… Ils demandent : pourquoi ne voit-on pas plus de policiers dans les rues ? Où est le ministre de la «Sécurité intérieure»?

Il semble que la Police, de même que Tsahal, ne manque ni de main-d’œuvre, ni de budgets. Ceux qui n’ont pas vu les 3 000 policiers se jeter sur deux familles et leurs 14 enfants à Hévron, n’ont jamais vu une opération aussi précise et coordonnée de leur vie ou plus exactement, depuis l’expulsion rigoureuse et exécutée avec précision, des Juifs de la bande de Gaza et du Nord de la Samarie par leurs frères en uniformes noirs impeccables et équipés comme il se doit pour une opération aussi importante !

Si j’étais palestinien, je ne me presserais pas le moins du monde. Les Juifs ne se sont jamais montrés aussi empressés et méthodiques que pour la préparation du terrain pour la gloire des futurs états palestiniens. Même les Juifs du monde entier se sont unis, par l’intermédiaire du Keren Kayemet Leismaël, pour donner un peu plus de terre à ceux qui jusqu’à ce jour, se serraient dans l’espace minuscule entre Casablanca et Téhéran.

Ron Breyman a présidé le Forum des professeurs pour un Israël fort dans les années 2001-2005.

Partager cet article

Repost 0
Published by Haim - dans Point de vue
commenter cet article

commentaires