Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Am Israël Haï
  • Am Israël Haï
  • : Israël, ce pays qui pousse l'individu à la recherche de lui-même. Un voyage de retour vers l'Histoire, vers sa propre Histoire.
  • Contact

Vidéos

  


 
 

 

Recherche

Fréquentation du blog

outils webmaster

 

 

Archives

à voir



Rah'em

Pour ne pas oublier que ce qui se passe à Sderot a commencé par l'évacuation du Goush Katif.


Evacuation de Névé Dékalim en 2005
18 novembre 2006 6 18 /11 /novembre /2006 08:46
par jc durbant

Trouvé sur le site EISC, un édito du journal marocain “Détective Marocain” qui, confirmant les dire de l’historienne Bat Ye’or, remet les pendules à l’heure sur l’antisémitisme arabe (notamment le parquage des juifs dans les ghettos-mellahs) et l’imposture du conflit palestinien derrière lequel il se cache depuis maintenant… 60 ans!

“Avant 1948 voire même avant 1917, année de la déclaration Balfour relative à l’établissement d’un foyer national juif en ce qui était alors la Palestine, l’antisémitisme existait bien et était prospère. (…) allez faire un tour dans les médinas arabes et vous constaterez aisément que les Juifs étaient cantonnés dans des Mellahs à l’écart des quartiers musulmans. Pire encore, ce n’est que sous Feu Mohammed V (1909-1961) que les Juifs marocains ont accédé à une citoyenneté pleine, eux qui étaient encore quelques décennies plus tôt interdits de propriété, une prohibition qui allait jusqu’à leur interdire de posséder un cheval ; car n’avaient droit à posséder un canasson que les notables et les seigneurs musulmans ; les pauvres et les Juifs avaient tout juste droit à un âne !”

Partager cet article

Repost 0
Published by Haim - dans Articles
commenter cet article

commentaires

Gad 18/11/2006 13:37

C'est une question essentielle en effet. On nous fait croire à longueur de journée, que tout était parfait dans le monde musulman, on nous ressasse l'Espagne médiévale, comme si les choses étaient formidables. Nombre d'éléments sont oubliés. Sur l'Espagne, lire le dernier Fallaci. Mais plus généralement il est important de montrer que les juifs n'ont rien à envier à leur situation dans le Dar Al Islam. N'oublions pas une chose pour commencer, le monde ashkénaze représentait 80% du monde juif, une différence de taille. Si l'on parle plus des pogroms de Russie, en oubliant ceux du sud, ou le statut de dhimmi, c'est d'abord parce que les juifs constituaient des populations infiniment moins nombreuses dans les pays arabes, et donc moins problématiques.