Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Am Israël Haï
  • Am Israël Haï
  • : Israël, ce pays qui pousse l'individu à la recherche de lui-même. Un voyage de retour vers l'Histoire, vers sa propre Histoire.
  • Contact

Vidéos

  


 
 

 

Recherche

Fréquentation du blog

outils webmaster

 

 

Archives

à voir



Rah'em

Pour ne pas oublier que ce qui se passe à Sderot a commencé par l'évacuation du Goush Katif.


Evacuation de Névé Dékalim en 2005
1 décembre 2006 5 01 /12 /décembre /2006 16:33
Par Guy Senbel pour Guysen Israël News

Cette semaine, nous voudrions attirer l’attention de nos lecteurs sur la proclamation du cessez-le-feu à Gaza et ses conséquences sur la sécurité d’Israël et des Israéliens.

Dimanche 26 novembre à 6H00, Israël a respecté les instructions du Premier ministre israélien en retirant ses troupes de Gaza. Depuis, ce sont 14 roquettes de type Qassam qui ont été tirées sur le Néguev occidental. Pour combien de temps encore la petite ville de Sdérot sera la cible des factions palestiniennes à propos desquelles le président Mahmoud Abbas avait pourtant annoncé qu’elles respecteraient la trêve.

La paix n’est pas une utopie. C’est un droit légitime partagé par les démocraties qui doivent offrir à leurs citoyens la sûreté et la sécurité. De l’avis du maire de Sdérot Elie Moyal et de ses habitants, la sécurité d’Israël est une fable, voire une aberration.

Nous partageons leur pessimisme. Nous comprenons leur détresse et le désir que partagent certains d’aller vivre ailleurs. Loin de Gaza, à l’abri des hypocrites déclarations qui risquent de mettre encore une fois leur vie en danger. Un tiers des enfants de Sdérot souffrent de problèmes psychologiques graves. Les adultes ont de plus en plus de mal à trouver la sérénité nécessaire à l’exercice normal de leur profession.

En visite dans la ville de Jéricho, la secrétaire d’Etat américaine Condolezza Rice se réjouit des déclarations politiques d’un Ehoud Olmert qui a proposé une "nouvelle voie" vers la Paix aux Palestiniens. George Bush s’en est aussi félicité. Et les Européens disent à nouveau leur espoir, comme si Israël était responsable des tensions, des crises, et de l’état de conflit permanent qui sévit depuis toujours. Comme si l’issue de l’opération lancée par Tsahal, "Nuages d’Automne" allait mettre fin aux violences, aux menaces, à l’insupportable insécurité que nous vivons, nous, les Israéliens.

Nous, Israéliens, sommes comme d’habitude les premières victimes de l’oubli de l’occident. En témoigne la manifestation organisée par l’ensemble des organisations juives de France et de Belgique devant le Parlement européen à Bruxelles le mercredi 29 novembre à la faveur de la libération des trois soldats israéliens retenus en otage depuis trop longtemps. Ce sont encore les Israéliens qui sont les grands oubliés de la résolution 1701 de l’ONU, qui demandait en échange de la fin des hostilités, la libération des otages israéliens détenus par le Hezbollah.
Plusieurs mois après la fin de la guerre on ne retient que les survols sécuritaires du territoire libanais par Tsahal.


Vous avez dit : ‘’Cessez-le-feu ?’’

Nos pensées, vont encore une fois vers les familles des otages et partageons avec elles l’espoir de voir leurs enfants qui sont aussi nos enfants, allumer la première bougie de Hanoucca enfin libérés.

Partager cet article

Repost 0
Published by Haim - dans Articles
commenter cet article

commentaires