Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Am Israël Haï
  • Am Israël Haï
  • : Israël, ce pays qui pousse l'individu à la recherche de lui-même. Un voyage de retour vers l'Histoire, vers sa propre Histoire.
  • Contact

Vidéos

  


 
 

 

Recherche

Fréquentation du blog

outils webmaster

 

 

Archives

à voir



Rah'em

Pour ne pas oublier que ce qui se passe à Sderot a commencé par l'évacuation du Goush Katif.


Evacuation de Névé Dékalim en 2005
19 février 2007 1 19 /02 /février /2007 06:27

par www.commongroundnews.org
Traduit par Albert Soued,
www.chez.com/soued pour www.nuitdorient.com

Bien que mes ancêtres aient vécu au sud-est des États-Unis pendant plus de 3 siècles, j'ai vécu, voyagé et travaillé toute ma vie dans des pays à majorité musulmane. A 9 ans nous avons déménagé avec ma famille en Iran où nous avons été immergés dans la culture perse pendant 3 ans de 1965 à 1968. L'appel matinal à la prière faisait partie de mon enfance, comme d'ailleurs l'Islam local qui était pluriel, tolérant et spirituel. Dans les années 70, bien qu'ayant été au lycée en Allemagne, j'ai séjourné à deux reprises au Moyen Orient et plus loin, en Turquie, en Afghanistan et au Pakistan où j'ai pu explorer les diverses expressions de la culture musulmane et de son héritage artistique. Lors des années 90, je présidais une société internationale de télécommunications en affaires avec l'Indonésie. Lors de ma retraite, je me suis installé à Java, pour étudier son histoire et créer l'ONG Libforall, ou « Liberté pour tous », au moment où Wahid Abdoulrahman était devenu président, le premier à être élu démocratiquement.

A la périphérie orientale de l'Islam, l'Indonésie est connue pour avoir la version de l'Islam la plus libérale et la plus tolérante. Dès le 16ème siècle, les cités de la côte septentrionale de l'île, nouvellement converties à l'Islam, ont détruit les royaumes locaux hindou-bouddhistes pendant la conquête de l'intérieur du pays, créant des soulèvements importants. Dans l'ivresse de la victoire, les nouveaux convertis, d'origine arabe ou chinoise ont répandu la terreur, dans le but d'éradiquer l'ancien héritage culturel de l'île. Les indigènes Javanais qui souhaitaient une continuité et une harmonie entre les religions se sont opposés aux extrémistes. Aujourd'hui ces indigènes sont menés par des saints musulmans et des figures politiques comme Sunan Kalijogo.

Pendant près d'un siècle, des forces opposées se sont battues pour gagner l'âme de Java, et de là celle de l'Islam indonésien. Dans une guerre où les batailles étaient non seulement sur le terrain, mais aussi dans le cœur et l'esprit des individus. Dans un combat entre des idées extrémistes et un soufisme spirituel local, rendu populaire par des saints, des troubadours et des artistes musiciens. Et cet esprit soufi a eu un rôle encore plus vital pour défaire l'extrémisme que n'importe quelle arme. Toute ma vie durant, j'ai apprécié une des plus grandes traditions religieuses mondiales, l'Islam. Mon estime a encore grandi grâce à mes contacts avec le Soufisme, l'Islam mystique, qui se trouve dans le cœur de toutes les sociétés musulmanes dans le monde. De cet héritage est issue à Java une culture de tolérance et de liberté de conscience, bien avant que ces notions ne s'enracinent en Occident. Le fondateur de cette dynastie est le soufi Senopating Alogo dont la victoire est issue d'un appui populaire sensible aux messages de liberté, de justice et de spiritualité intérieure.

Suite au 9/11 et à une série d'attaques terroristes en Indonésie, le président Wahid et moi-même avons créé la Fondation LibForAll, inspirés des méthodes des ancêtres soufis, qui défendaient la culture javanaise contre l'extrémisme religieux d'il y a 5 siècles.

A l'intérieur de l'Indonésie, nous avons créé un réseau de chefs d'opinion dans les domaines de la religion, de l'éducation, de la culture populaire, du gouvernement des affaires et des médias pour préserver l'esprit de la Lumière, la tolérance religieuse et la diversité face à une nouveau tsunami extrémiste qui est en train d'envelopper la totalité du monde Musulman.

Notre préoccupation est d'étendre le succès indonésien de LibForAll et d'exporter cette face souriante de l'Islam. Pour cela nous essayons de relier les responsables modérés musulmans entre eux, dans une chaîne de phares au sein du monde musulman, dont la lumière fera la promotion de la liberté et de la tolérance partout. C'est ainsi que LibForAll s'est propagée au sud de l'Asie, au Moyen Orient, en Afrique du Nord, en Europe et aux États-Unis.

La clé du succès est d'encourager les leaders d'opinion musulmans de se joindre en proclamant la profession de foi "l'empereur est nu", pour dire que l'Islam radical n'a aucune validité théologique, et mobiliser ainsi cette "majorité silencieuse" qui rejette en fait l'idéologie de la haine et de la violence.

Cette analogie avec l'empereur nu s'est révélée appropriée et elle est devenue la clé de la stratégie de notre Fondation. Malgré tous leurs efforts pour légitimer la haine religieuse en se drapant du manteau du prophète, ces musulmans radicaux ne sont que les héritiers du mouvement kharijite, une secte hérétique et violente qui a assassiné le neveu du prophète, Ali, le considérant comme "pas assez musulman".

Nos objectifs ont été résumés par le président Walid quand il a écrit: "Ce sont les Musulmans eux-mêmes qui peuvent et doivent propager la connaissance de l'Islam véritable, et de là discréditer toute idéologie extrémiste. Pour accomplir cette tâche, il faut l'adhésion et le soutien d'individus, d'organisations, de gouvernements à travers le monde. Nous devons illuminer les cœurs et les esprits des hommes et offrir une vision différente de l'Islam, comme religion d'amour divin et de tolérance qui renvoie l'idéologie de la haine vers l'obscurité d'où elle vient"

* C Holland Taylor, est président de la fondation LibForAll ( www.libforall.org) une ONG basée en Indonésie et aux États-Unis qui cherche à réduire l'extrémisme religieux et à discréditer l'usage du terrorisme.

Partager cet article

Repost 0
Published by Haim - dans Articles
commenter cet article

commentaires